Le taux d’emploi des diplômés de CAP, bac pro et BTS gagne cinq points en un an

Par Etienne Gless, publié le 20 Janvier 2023
4 min

INFOGRAPHIES. Les lycéens professionnels diplômés en juin 2021 étaient en moyenne 41% en emploi en janvier 2022, soit une hausse de cinq points sur un an. Certaines spécialités de formation et certains diplômes donnent du travail très rapidement à plus de la moitié des élèves.

Qui a dit que la voie professionnelle ne donnait pas de travail ? Pour les lycéens diplômés de CAP, bac pro ou BTS, les chiffres de l'insertion six mois après leur sortie du système éducatif sont à la hausse, selon la note d'information publiée en décembre 2022 par la DEPP, le service d'évaluation et du prospective du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse.

Un taux d'emploi en hausse de cinq points tous diplômes confondus

En janvier 2022, 41% des lycéens sortis du système éducatif en 2021 occupaient un emploi salarié. Une progression de cinq points par rapport à la génération précédente sortie en 2020.

En 2022, le taux d’emploi augmente de quatre points pour les sortants de CAP (28%), de six points pour les sortants de baccalauréats professionnels (40%) et six points pour les sortants de BTS (56%). Aussi, plus le niveau d’études est élevé, plus les chances de trouver un emploi salarié rapidement à la sortie de ses études sont importantes.

Lire aussi

Des taux d'emploi à la hausse quelle que soit la spécialité de formation

Bien sûr l'insertion professionnelle varie selon la spécialité de formation préparée. Mais en 2022, tous les taux d'emploi à six mois sont à la hausse sur un an quelle que soit la formation suivie.

Plusieurs spécialités offrent une insertion, sur le marché du travail, supérieure à 45%. Il s'agit des domaines du :

  • Transport, magasinage, entreposage ;
  • Génie civil, construction, bois ;
  • Coiffure esthétique ;
  • Energie, chimie, métallurgie.

Lire aussi

Les diplômes qui donnent le plus vite un emploi à une majorité de jeunes

Plusieurs diplômes affichent des scores d'insertion record à six mois : le CAP en un an comme le baccalauréat professionnel "Conducteur routier marchandises" et le BTS en deux ans Métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie, option A : management, pour lesquels respectivement 74%, 67% et 70% des jeunes sont en emploi salarié au bout de six mois.

Les diplômes de BTS dans le domaine de la santé affichent les meilleurs taux d'insertion. Le BTS "Prothésiste orthésiste" conduit 79% de ses diplômés à un emploi, six mois après la sortie et le BTS "opticien lunetier" insère 81 % de ses diplômés au bout de six mois.

Les BTS spécialisés dans le commerce et la vente (BTS MCO, BTS NDRC, BTS CI…) offrent également une meilleure insertion que la moyenne avec plus d’un jeune sortant sur deux (58 %) en emploi salarié six mois après la fin de leurs études.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !