1. Comment rédiger un bon mail de motivation ?
Boîte à outils

Comment rédiger un bon mail de motivation ?

Envoyer cet article à un ami
Même par mail, n'oubliez pas que vous vous adressez à un recruteur : évitez le langage familier et relisez-vous. // © Phovoir
Même par mail, n'oubliez pas que vous vous adressez à un recruteur : évitez le langage familier et relisez-vous. // © Phovoir

Qu'il s'agisse d'une candidature spontanée ou d'une réponse à une annonce, écrire le mail accompagnant votre CV peut être un véritable casse-tête. Faut-il vous présenter ? Le message remplace-t-il ou non une lettre de motivation ? Les précisions de la spécialiste du recrutement Dominique Perez, extraites de son ouvrage “Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”.

Avantage : l'envoi par mail d'une candidature est rapide. Inconvénient : il est rapide… Envoyé d'un simple clic, facilitant un langage moins académique, le mail ne doit pas vous faire oublier les bases : vous ne vous adressez pas à un ami mais à une entreprise ou à un cabinet de recrutement. Et – faut-il le rappeler ? – il s'agit d'un message contenant votre espoir d'obtenir un emploi. Sans pour autant utiliser un langage ampoulé, soignez la forme.

Évitez le simple “Voici mon CV”

Vous avez deux choix pour envoyer votre candidature : soit mettre en pièce jointe votre lettre de motivation et votre CV, ce qui est souvent demandé, soit introduire dans le corps de votre message un résumé de votre lettre de motivation, que l'on peut qualifier de “mail de motivation”. Une troisième option, plutôt conseillée, revient justement à ne pas choisir et à faire les deux : un mail d'accompagnement + une “vraie” lettre de motivation et un CV en pièces jointes.

Un laconique “Voici mon CV”, s'il n'est pas rare, n'est pas suffisant.

Que doit contenir votre mail d'accompagnement ?

“J'invite chaque candidat(e) à préciser a minima dans le message d'accompagnement de son CV le poste concerné et la société qui recrute et ceux qui se sentent une âme d'écrivain à rédiger quelques lignes de contexte et de motivation si ce n'est pas trop demander”, ironise Laurent Hyzy, chasseur de têtes, sur son blog intitulé “Le recrutement tout simplement”.

N'oubliez pas, en effet, qu'à compétences et expériences équivalentes, la lettre de motivation ou, à défaut, le texte d'accompagnement du CV peut jouer un rôle important dans le déroulement du recrutement et peser dans la balance.

Exemples commentés de mails

Exemple n°1 : réponse à une annonce

Monsieur,

Ingénieur commercial, je vous adresse par ce mail ma candidature pour le poste proposé par votre société/cabinet (référence de l'offre et/ou titre de l'offre d'emploi).

D'avance, je vous remercie de l'attention que vous y porterez. (+ formule de politesse)

C'est un minimum, mais si le candidat a joint sa lettre de motivation plus détaillée en pièce jointe, cela peut être suffisant. À vous, en fonction de l'offre d'emploi, de choisir de présenter un ou deux éléments pouvant marquer l'esprit du recruteur, notamment en indiquant le titre exact de votre poste surtout s'il correspond exactement à celui de l'offre, le nombre d'années d'expérience…

Exemple n°2 : envoi d'une candidature spontanée

Monsieur,

J'ai vu sur (nom d'un réseau social) que vous alliez lancer un programme de recrutement d'ingénieurs commerciaux pour accompagner le développement de votre nouvelle activité (nom de l'activité). Ingénieur commercial, je me suis spécialisé sur la gestion de projets innovants dans le domaine automobile et suis, après une expérience de trois ans dans mon entreprise actuelle, à la recherche d'une nouvelle opportunité professionnelle. Les perspectives de développement de votre entreprise m'intéressent et je souhaiterais vivement échanger avec vous sur les profils des postes que vous avez déterminés. Je vous joins mon CV afin que vous puissiez en évaluer les correspondances avec mes expériences et mes compétences.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer…

Percutant, ce mail d'accompagnement prouve que le hasard n'a pas de place dans cet envoi : le candidat est en veille sur l'évolution de l'entreprise en question, ce qui lui permet d'anticiper ses besoins. Moins fastidieux à lire dans le corps du message qu'une longue lettre de motivation, il va droit au but.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”,
par Dominique Perez, spécialiste du recrutement.