1. CV graphique : le CV de demain ?
Décryptage

CV graphique : le CV de demain ?

Envoyer cet article à un ami

Certains candidats à la recherche d’un emploi jouent la carte de l’originalité en proposant des CV présentés sous forme d’infographie. Qu’en pensent les recruteurs ?

CV en vidéo ou en Tumblr, sous forme de livre ou sur Twitter... Pour se démarquer et attirer l'œil des recruteurs, les candidats ne manquent pas d'imagination. Depuis plusieurs mois, le phénomène des CV présentés sous forme d'infographie s'installe, porté par l'explosion de la datavisualisation.

L'infographie ? La discipline, qui n'est pas nouvelle, consiste à traiter des données de manière visuelle, pour les rendre plus lisibles et plus facilement accessibles. Pour cette mise en image des informations, place à la couleur, aux courbes, aux graphismes et aux dessins. En la matière, l'imagination des candidats est sans limite.

Précurseurs mais pas dans tous les secteurs

À l'heure actuelle, cette forme de CV concerne avant tous les métiers de la communication et du graphisme. Dans les secteurs type ressources humaines ou juridique par exemple, rien ne vaut un bon CV classique. "Pour ces fonctions, trop d'originalité peut même desservir le candidat", affirme Estelle Raoul, directrice senior chez Page Personnel.

Prudence donc, quant à l'utilisation de cette forme. Car en plus de ne pas attirer l'attention de tous les recruteurs, elle pourrait tout bonnement vous exclure du processus d'embauche. "De nombreux grands groupes utilisent les informations de votre CV pour les rentrer dans une basse de données", explique Christophe Fourleignie, directeur chez TBWA/Corporate. Ils peuvent ainsi traiter de façon informatique les critères et sélectionner rapidement les candidats. Or, avec un CV sous forme d'infographie, il est impossible de récupérer facilement ces informations. "Pour vous prémunir de ces désagréments, joignez à votre CV graphique un CV classique", conseille Christophe Fourleignie.

L'originalité au service de l'information

Pour créer votre CV graphique, des compétences en logiciels type Illustrator ou Photoshop sont quasiment indispensables. Si de nombreux sites Internet vous accompagnent en quelques clics dans la conception d'un CV, ils ne vous permettent pas d'exporter les informations pour en faire un document papier. En revanche, ils créent une page profil (à l'image de votre page LinkedIn ou Facebook), que vous pourrez envoyer à tous vos contacts. La plupart sont en anglais et requièrent une inscription. Certains, comme vizualize.me, resumup.com ou re.vu, récupèrent vos informations sur votre compte Linkedin et remplissent automatiquement votre CV.

Quelle que soit la méthode choisie, vous devez garder en tête la finalité du travail : "pour être efficaces, ces CV doivent créer un choc visuel, susciter l'émotion, rappelle Maxime Tallet, président fondateur de l'agence de communication digitale Polette. Osez prendre des risques, tout en réfléchissant bien aux informations que vous voulez véhiculez."
 

Où créer son CV graphique en ligne ?

Plusieurs sites Internet vous aident à concevoir votre CV sous forme d'infographie. Avantage : l'exercice s'avère facile et rapide. Inconvénient : les modèles proposés sont assez rigides et ne laissent guère place à l'originalité.

De plus, la plupart de ces sites vous permettent de créer uniquement une version numérique de votre CV. Impossible donc d'envoyer une version papier aux recruteurs. Parmi les adresses à tester :

resumup.com
vizualize.me
re.vu

Ces trois sites vous proposent de récupérer vous informations via LinkedIn. Une préférence pour le dernier (re.vu en anglais), aux graphismes plus tendance.

Autre site intéressant : Cvgram.me qui se veut plus ludique et plus simple d'utilisation. Zerply et about.me complètent l'offre.

Sommaire du dossier
Exemple de CV graphique commenté : Roland, directeur artistique Exemple de CV graphique commenté : David, infographiste 2D – 3D Exemple de CV graphique commenté : Sofiane, graphic designer