1. Pour un poste de consultant RH

Pour un poste de consultant RH

Envoyer cet article à un ami

Diplômée d’une école de commerce avec une option ressources humaines, Delphine a travaillé en tant que consultante au sein de différents cabinets de recrutement. Elle a fait parvenir un e-mail auquel elle a simplement joint son CV à un cabinet dans lequel elle souhaiterait travailler.

   
De : delphine.xxx@yahoo.fr
    À : xxx@xxx
    Date : 14 mars 2007

    Objet : candidature spontanée à un poste de Consultant en recrutement secteur financier


    Cher Monsieur,

    Ces derniers mois, j’ai eu l’occasion de lire régulièrement dans la presse, notamment dans Le Figaro économie, Liaisons sociales et Entreprise et Carrières, les interventions de plusieurs consultants du cabinet. Il en ressortait une manière de concevoir leur métier identique à la mienne. C’est pourquoi je me permets de vous adresser ma candidature spontanée pour un poste de consultant au sein de votre cabinet.

    Diplômée de l’ISG, option ressources humaines, j’ai débuté en tant que consultante junior chez Michael Page International. J’ai ensuite intégré le cabinet Mercuri Urval avant d’être engagée par le cabinet Robert Walters, spécialisé notamment dans les métiers de la finance.

    Vous trouverez ci-joint mon CV. Je vous en souhaite bonne réception et reste à votre disposition pour en parler.

    Dans l’attente de notre prochaine rencontre, veuillez accepter mes sincères salutations,


    Delphine XXX


Commentaire : « Un e-mail suffisant pour éveiller mon intérêt »


« À première vue, cet e-mail pourrait sembler un peu court, observe Wilhelm Laligant, directeur général du cabinet de recrutement Advancers Executive. Mais il est suffisant pour susciter mon intérêt et me donner envie de lire le CV de la candidate. D’abord, il est clair qu’elle ne s’adresse pas à nous par hasard. Ensuite, elle a la bonne idée de faire référence à ses employeurs précédents, des cabinets connus dont l’efficacité des méthodes de travail n’est plus à faire. C’est efficace. »

Sommaire du dossier
Retour au dossier Pour débuter dans la fonction commerciale Pour un poste de consultant en recrutement débutant : un mauvais exemple Pour un profil de commercial débutant Pour un jeune diplômé en communication Pour un rédacteur débutant Pour un poste de consultant dans un cabinet de recrutement Pour un poste en agence d'intérim et de placement : un mauvais exemple Pour un poste de consultant RH Pour un poste de commercial expérimenté Pour les plus expérimentés : pour une fonction commerciale Pour les plus expérimentés : pour un poste de commercial grands comptes Pour les plus expérimentés : pour un poste de rédacteur Pour intégrer l’équipe permanente d’une société Pour un spécialiste de la communication écrite