1. Entretien d'embauche : les gestes qui tuent

Entretien d'embauche : les gestes qui tuent

Envoyer cet article à un ami

Beaucoup de recruteurs déplorent le manque flagrant de savoir-vivre de certains candidats lors des entretiens d’embauche. Téléphone portable resté allumé, manque de tenue, moue dubitative devant les propositions du recruteur… certains ne se présenteraient tout simplement pas – sans prévenir – le jour J ! Parce que quelques règles de savoir être seront appréciées à coup sûr des recruteurs, on vous aide à connaître – et donc à éviter - les gestes qui tuent !

Il y a des gestes, attitudes, postures qui ne trompent pas ! Face au recruteur, votre gestuelle, même si elle est mal interprétée, peut jouer en votre défaveur. Voici un petit listing des principaux gestes qui vous trahissent, lors d’un entretien d’embauche.

Vous croisez les bras
= vous êtes en écoute passive, replié sur vous-même et donc pas ouvert au dialogue. Détendez-vous !

Vous ne cessez de jouer avec votre stylo, de le mordiller
= vous êtes nerveux, vous torturez votre stylo à défaut de votre recruteur

Vous vous caressez les cheveux
= c’est une micro-caresse apaisante. Cela signifie que vous avez besoin de vous rassurer, de vous détendre.

Vous croisez les jambes à l’américaine ou vous vous asseyez les jambes écartées (surtout pour les hommes) ou vous allongez les jambes
= vous manquez de savoir-vivre et vous prenez un peu trop vos aises. Evitez ce comportement arrogant !

Vous êtes avachi dans votre fauteuil
=vous êtes en état de pseudo-léthargie et pas vraiment enchanté de passer cet entretien. Tenez-vous droit, bien installé dans votre chaise. Vous êtes bien présent !

Vous vous asseyez sur le bord de la chaise
= cette position est souvent celle d’une personne timide, démotivée ou récalcitrante.

Vous posez vos avant-bras sur le bureau du recruteur
= vous occupez un peu trop l’espace. Vous devez respecter le territoire du recruteur.

Vous froncez les sourcils à répétition
= cela a une connotation négative et montre que vous êtes en désaccord avec votre interlocuteur.

Vous gardez vos lunettes refermées dans votre main durant toute la durée de l’entretien
= vous ne voulez pas voir la réalité en face

Vous croisez les jambes
= c’est un geste de protection ou de résistance. Si vous êtes un homme, croiser la jambe gauche sur la droite montre que vous ne maîtrisez plus la situation. Pour les femmes droitières, lorsque la jambe droite recouvre la jambe gauche, cela montre une certaine opposition ou un stress.

Vous vous frottez l’oreille
= vous n’écoutez pas votre interlocuteur je ne t’écoute pas et ne ferais pas ce que tu me demande de faire.
Vous vous caressez le lobe
= vous êtes dans l’indécision.

Séverine Tavennec
Sommaire du dossier
Retour au dossier Entretien d'embauche : les gestes qui tuent Les conseils des recruteurs : les règles d'or du savoir-vivre Témoignage : "Je suis arrivée les cheveux et les vêtements trempés"