1. Le CV gagnant : faites court et efficace pour décrocher un entretien
Décryptage

Le CV gagnant : faites court et efficace pour décrocher un entretien

Envoyer cet article à un ami
Découvrez nos conseils pour réussir votre CV ! // © Adobe Stock / DragonImages
Découvrez nos conseils pour réussir votre CV ! // © Adobe Stock / DragonImages

Que ce soit votre premier curriculum vitae ou que vous ayez déjà créé un, votre CV doit être lisible en quelques dizaines de secondes par un recruteur et lui donner envie de vous recevoir en entretien.

Commencez par décliner votre identité : nom, prénom et aussi âge, car cela va déterminer le type de contrat d’alternance. Pour être facilement joignable, n’oubliez pas de mentionner votre adresse mail et votre numéro de téléphone portable. Proscrivez les adresses fantaisistes du type "Bogoss 78" et profitez-en pour vous créer une boite mail personnelle (nom.prenom@trucmail.com) destinée uniquement à votre recherche de contrat. N’oubliez pas de la vérifier régulièrement. Précisez si vous êtes mobile ou motorisé. Vous n’êtes pas obligé de donner votre adresse postale ni de mettre une photo sur votre CV, sauf si cela vous est expressément demandé. En ce cas mettez une photo sérieuse : évitez les photos de vacances ou en soirée, même recadrées.

Titrez votre CV pour décrocher le rendez-vous

Vous devez donner un titre à votre CV pour indiquer en un clin d‘œil au recruteur ce que vous recherchez. Le plus souvent, il s’agira du diplôme que vous souhaitez préparer en alternance ou de l’intitulé du poste visé dans l’entreprise. En donnant un titre à votre CV, vous aidez le recruteur à comprendre rapidement la nature de votre projet professionnel.

Précisez que vous visez un poste en alternance, la durée du diplôme et l’école ou l’université dans laquelle vous comptez vous inscrire. A ce stade, votre projet doit donc être clair : vous connaissez le diplôme ou le titre visé et vous savez présenter votre objectif professionnel.

Lire aussi : Discrimination à l'embauche : comment déjouer les pièges du recruteur

Quel contenu pour les différentes rubriques du CV ?

– Formation, diplômes, études
Commencez par le diplôme le plus récent (année d’obtention, intitulé exact et nom de l’établissement de formation).

– Parcours/expérience professionnelle
• Si vous avez déjà un bac+2 ou un bac+3, vous avez beaucoup de choses à raconter. Faites le tri. Tenez-vous en aux informations qui méritent de figurer sur votre CV : ce sont celles qui sont en rapport avec le poste proposé. Pour un recruteur, un CV de jeune diplômé doit tenir en une seule page. Restez centré sur les informations qui permettent de cerner votre parcours et votre personnalité : dernier (éventuellement avant-dernier) diplôme obtenu, expériences professionnelles, stages et jobs d’été, loisirs préférés.

Lire aussi : CV Instagram, CV Netflix, CV rap… : découvrez les CV les plus fous !

Si vous avez peu ou pas d’expérience(s) et n’avez pas grand-chose à mentionner dans votre CV, prenez le temps de creuser vos activités extra-scolaires pour trouver celles qui mettront en valeur votre profil. Même s’il ne s’agit "que" de baby-sitting, n’hésitez pas à le mentionner : vous avez dû vous occuper durant deux ans d’enfants en bas âge ? Cela prouve que vous êtes régulier, digne de confiance et avez des compétences pour gérer des tout-petits ! De même, ne banalisez pas une expérience d’équipier en fast-food : cela dénote toujours un sens des responsabilités, de la pugnacité et une forte capacité de travail. Vous avez effectué un job d’été en magasin ? Détaillez les missions effectuées : vendeur/se en magasin n’a pas la même signification chez H&M que chez Chanel, les savoir-faire et savoir-être requis ne sont pas identiques. Si vous avez travaillé durant la période des soldes signalez-le : savoir gérer une forte affluence et le stress sont des compétences recherchées. Vous avez compris : la règle d’or pour vous faire recruter c’est de ne dénigrer aucune expérience et de toujours dégager du positif !

– Compétences
Mentionnez votre éventuelle maîtrise de l’anglais (ou de toute autre langue), de tel ou tel outil informatique (logiciels) ou la possession de diplômes en secourisme (PCSI), en animation (BAFA) etc.

– Loisirs/passions
Pour cette dernière rubrique, soyez précis : si vous aimez lire, précisez quel type de littérature vous intéresse ; si vous êtes un fondu de cinéma, précisez quels réalisateurs ou types de films ; et si vous êtes fan de course à pied quel est votre niveau.

Lire aussi : Le CV graphique : une tendance payante ?