1. Le top 5 des pléonasmes à bannir au bureau
Boîte à outils

Le top 5 des pléonasmes à bannir au bureau

Envoyer cet article à un ami
Attention aux pléonasmes dans la conversation ! // © plainpicture/Caiaimages/Paul Bradbury
Attention aux pléonasmes dans la conversation ! // © plainpicture/Caiaimages/Paul Bradbury

Vous en avez assez des tournures qui, à l'oral, alourdissent la communication ? Vous voulez parler clairement en allant à l'essentiel ? Alors, évitons les cinq pléonasmes suivants !

1. "Collaborer ensemble"

Littéralement, "collaborer" signifie "travailler avec quelqu'un". Dire, par exemple, que les services communication et marketing ont "collaboré ensemble" revient à dire deux fois la même chose ! On évite aussi : "Se concerter ensemble" et "convenir ensemble".

2. "Prévoir à l'avance"

"Prévoir", c'est déjà "voir à l'avance". De même, dans les expressions "prédire l'avenir", "prévenir d'avance", "préparer à l'avance", la même idée est répétée deux fois. On évite aussi : "pronostic futur" et "projet d'avenir".

3. "S'avérer vrai"

Le verbe "avérer" contient déjà l'adjectif "vrai" (sous sa forme latine "verus"). Voilà pourquoi "s'avérer vrai" est un pléonasme. Il est néanmoins possible de faire suivre "s'avérer" d'un autre adjectif. Exemple : "l'affaire s'est avérée rentable".

4. "Optimiser au mieux"

Dans "optimiser", on reconnaît l'adjectif "optimal" c'est-à-dire "le meilleur possible". Optimiser, c'est déjà rendre quelque chose meilleur. On préférera "utiliser au mieux" ou "optimiser" tout court !

5. "Opposer son veto"

Le latin "veto" signifiant "je m'oppose", l'expression "opposer son veto" revient à dire "j'oppose mon opposition". À la place on dira, au choix, que l'on "met son veto" ou que l'on "s'oppose" à telle décision.

En partenariat avec le Projet Voltaire

Découvrez les travaux de recherche sur les recruteurs et l'orthographe