1. Comment postuler dans l'hôtellerie et la restauration

Comment postuler dans l'hôtellerie et la restauration

Envoyer cet article à un ami

La France peut se flatter de disposer d’une industrie hôtelière dynamique et d’un des premiers groupes mondiaux. Les recrutements y sont très importants même si les entreprises reconnaissent une certaine difficulté à embaucher. Pourtant le secteur offre de belles opportunités de carrière en favorisant la promotion interne et la mobilité professionnelle. Un recruteur vous conseille pour votre CV et votre lettre de motivation.Plus de 800 000 personnes travaillent dans l’hôtellerie et la restauration (hors haute saison), soit près de 4 % des actifs en France ! Le secteur se situe au quatrième rang national en termes d’emploi et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 milliards d’euros. Si vous souhaitez l’intégrer, certaines qualités et compétences sont indispensables car les métiers sont exigeants. Les conseils d’un recruteur du secteur pour votre candidature.

Une multitude d’employeurs. Près de 200 000 entreprises (dont 30 000 dans l’hôtellerie) composent le secteur, et 85 % d’entre elles emploient moins de dix salariés. Malgré ce foisonnement d’établissements, les deux tiers du chiffre d’affaires total du secteur sont réalisés par les dix premières entreprises françaises. Citons par exemple le groupe Accor, (4 000 hôtels dans le monde et 168 500 collaborateurs), symbole de la réussite de l’industrie hôtelière made in France, ou encore Sodexho alliance, spécialisé dans la restauration et les services, dont l’effectif dépasse aujourd’hui les 300 000 collaborateurs et qui recrute chaque année 7 000 personnes !

Un problème d’image. Selon l’APEC, en 2006 les recrutements devraient augmenter par rapport à 2005. Le problème du secteur n’a jamais vraiment été le manque de postes vacants, mais plutôt le déficit d’image : pour de nombreux jeunes, les conditions de travail sont trop pénibles (horaires contraignants, métiers fatigants physiquement, salaires peu attrayants…). Le secteur offre cependant en contrepartie des possibilités d’évolution très rapides, une forte mobilité et, de plus en plus, des opportunités à l’étranger. Pour redorer le blason du secteur, les professionnels de l’hôtellerie-restauration ont lancé en 2005 un vaste campagne sur trois ans pour valoriser les métiers et les formations.

Les conseils d’un pro pour votre candidature

Olivier Dupretz, directeur emploi d’Accor France.

« Ces dix dernières années, nos métiers ont beaucoup évolué. Auparavant, nous devions principalement assurer l’accueil des clients et leur proposer nos chambres. Aujourd’hui, c’est du bien-être que nous devons procurer en plus. »

« Prenons le poste très important de réceptionniste. En plus de l’accueil, il intervient également dans la politique des prix ou encore la gestion des chambres grâce aux outils informatiques. Face à cet élargissement des tâches, le niveau de formation a lui aussi augmenté avec de plus en plus de recrutements à un niveau bac + 2.

Montrez votre sens du service… Aujourd’hui, 90 % de nos collaborateurs sont en contact direct avec la clientèle ! » Le sens du service est donc une qualité essentielle. « Cela s’évalue lors de l’entretien, mais se devine déjà à la lecture du CV à travers, par exemple, le parcours et les activités extra-professionnelles, qui sont des rubriques à soigner particulièrement. »

… même pour un poste fonctionnel. « Nous sommes aussi vigilants sur la capacité à intégrer la notion de service chez les collaborateurs qui ne sont pas en contact direct et permanent avec le client. Aux côtés des opérationnels, nous recrutons en effet des spécialistes – en marketing, juridique, finances, RH, etc. – avec un niveau bac + 5. »

Valorisez vos qualités relationnelles. Cette préoccupation est aussi vraie dans les métiers de la restauration. « Quand on rentre en salle, on rentre en scène. Le serveur comme le chef de salle est animateur de son métier. Comme nous voulons offrir la même qualité de service dans toutes nos enseignes, nous recrutons nécessairement des profils avec des compétences techniques mais aussi avec aptitudes en communication. »

Commencez par le terrain, avant de prendre du galon ! Le secteur de l’hôtellerie offre de sérieuses et rapides opportunités de carrière à ceux qui s’investissent. Tous les salariés, qu’ils soient opérationnels ou non, peuvent bénéficier d’une forte promotion interne. « Deux tiers des directeurs d’hôtel sont issus du terrain et en ont bénéficié. C’est un atout du secteur qu’il convient de souligner. »

Les codes du milieu

Quel que soit le poste que vous visez, vous aurez du mal à vous faire recruter si vous n’avancez pas dans votre candidature une grande disponibilité, une ponctualité certaine et un vrai sens de l’écoute du client. À vous de valoriser ces qualités dans votre CV !


Sur letudiant.fr
En savoir plus sur les métiers et les formations du secteur.

Sommaire du dossier
Hôtellerie restauration : un CV commenté Hôtellerie restauration : une lettre de motivation commentée