1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Cv, lettres de motivation et entretiens d'embauche
  3. Présenter sa formation dans son CV et sa lettre
  4. Présenter sa licence générale

Présenter sa licence générale

Envoyer cet article à un ami

Pour présenter votre formation, un juste milieu s’impose. Il faut certes vendre son diplôme, mais avant tout pour se vendre soi-même. Si vous avez suivi un cursus atypique ou très technique, développez en quelques mots le contenu de la formation… Mais inutile de préciser que vous avez fait du droit ou de la gestion, si vous êtes issu d’une école de commerce !

Il n’est pas aisé de rechercher un emploi avec une licence généraliste pour tout bagage. Cette filière conduit normalement vers une poursuite d’études en master, et un recruteur préférera sans doute opter pour un diplômé bac + 2 ayant une spécialisation plutôt que pour un étudiant possédant un bon de niveau de culture générale, mais une maigre connaissance de l’entreprise et de ses métiers.

Sur le CV, vous devez donc absolument mettre en avant votre expérience et faire le lien avec le secteur ou le métier recherché. Votre diplôme devient une information accessoire. Ce qui compte, ce sont vos boulots d’été et vos compétences particulières (comme la très bonne maîtrise de plusieurs langues étrangères si vous souhaitez accéder à un emploi dans le tourisme ou l’hôtellerie).

Jouez profil bas. Dans la lettre qui accompagne le CV, évitez d’attirer l’attention du recruteur sur votre cursus. N’espérez pas transformer en avantage une situation qui n’en est pas une. Sont à bannir les formules telles que : "Bien qu’ayant obtenu une licence d’histoire…" ou encore "J’ai bien conscience que ma formation ne me destine pas à…" Mieux vaut mettre en avant votre passion pour un métier ou un secteur, quitte à en faire des tonnes.

Misez sur les postes opérationnels. Si vous avez très peu d’expérience de terrain, mieux vaut postuler vers des secteurs très demandeurs de bras tels que le BTP ou la restauration. La pénurie de diplômés peut vous servir à condition d’accepter d’entrer par la petite porte pour vous former et évoluer.

Vous avez suivi une formation à l’étranger ?
Si vous avez passé quelques mois dans une école ou une université à l’étranger, n’hésitez pas à être clair sur les objectifs de ce séjour : avez-vous suivi des cours de langue ou dans d’autres matières ? Avez-vous décroché un diplôme ? Si vous étiez dans une école, était-elle rattachée à une université ? Dans quelle ville était-elle située ?

Ne vous contentez pas d’un simple : "Séjour Erasmus pendant 6 mois à l’université de Barcelone." Insistez plutôt sur vos études à l’international. Quel que soit le poste que vous recherchez ou l’entreprise contactée, ces informations constitueront toujours un atout. Même si la pratique des langues n’est pas exigée dans l’offre d’emploi, votre ouverture d’esprit sera, elle, toujours appréciée. Vous montrez aussi que vous avez su tirer profit de cette expérience et non pas que vous l’avez vécue comme une parenthèse dans votre cursus.
Découvrez :
- nos annonces de jobs, stages et emploi
- l'actu de l'emploi
- l'annuaire des DRH
- les CV et lettres de motivation pour bac +2/3
- les CV et lettres de motivation pour bac +4/5
- les vidéos coaching : communication, audit, environnement, commerce
- les secteurs qui recrutent
- le dossier salons de recrutement
- comment soigner sa réputation en ligne
- le banc d'essai des sites d'emploi

Céline Manceau, Guillaume Verney-Carron
Sommaire du dossier
Retour au dossier Si vous êtes titulaire d'une licence professionnelle Présenter sa licence générale Si vous sortez d'une école spécialisée