1. Que ne supportez-vous pas ?

Que ne supportez-vous pas ?

Envoyer cet article à un ami

Quelles sont vos qualités, quels sont vos défauts, quelle est la profession de vos parents, quelle est la personne que vous estimez le plus ? Entraînez-vous à répondre aux questions préférées des recruteurs. Question par question, apprenez à décoder ce qu'ils attendent !

Cette question, en apparence plutôt banale, est excessivement délicate ! Elle peut être très révélatrice de votre personnalité et permettre au recruteur de vérifier une intuition. Elle peut aussi vous mettre en posture difficile par rapport à l’entreprise ou au poste proposé (si vous énoncez exactement ce que le recruteur ne doit pas entendre). Dans tous les cas, il est impératif de nuancer votre jugement !
Par ailleurs, ne vous lancez pas non plus dans un débat philosophique où vous risqueriez de perdre les pédales ! Vous pouvez toujours dire que vous avez du mal à accepter l’intolérance, la malhonnêteté, la mauvaise foi, l’injustice, l’hypocrisie ou la curiosité mal placée (c’est d’ailleurs ce que répondent la majorité des candidats)… mais on vous demandera sans aucun doute de définir ces termes.
Évitez également de porter des jugements hâtifs sur certaines méthodes de travail. Dans l’idéal, essayez d’être sincère et neutre. Ne vous faites pas non plus trop violence : rien ne sert de vouloir absolument occuper un poste dans lequel vous serez peut-être très mal à l’aise.
Cette question permet à certains recruteurs de mieux cerner vos aspirations en comprenant parfaitement ce que vous ne voulez pas faire. Ils peuvent aussi vous demander plus directement : "Quelles sont les tâches qui vous rebutent le plus ?", faites alors attention de ne pas énumérer les composantes du poste à pourvoir.

Les réponses à éviter
Insoumis • "Je n’aime pas que l’on me donne des ordres." • "Je n’apprécie pas que l’on soit derrière moi à regarder mon travail."
Imprudent • "Je peux difficilement m’entendre avec des personnes qui travaillent 24 heures sur 24." • "Rien ne m’énerve plus que les gens incapables de prendre des décisions."

Réponse possible
"Je suis quelqu’un de franc et direct et je n’apprécie pas beaucoup le manque de transparence."

Pour aller plus loin : Entretien d'embauche : kit de survie pour grands timides / Entretien d’embauche : les questions à ne SURTOUT pas poser lors du premier rendez-vous / 10 conseils pour assurer lors d’un entretien d’embauche en anglais / Recherche d'emploi : réussir ses entretiens d'embauche

Sommaire du dossier
Retour au dossier Entretien : "Quelles sont vos qualités ?" Quels sont vos défauts ? Quelle est votre principale caractéristique ? Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité ? Êtes-vous ambitieux(se) ? Qu'est-ce qui vous fait avancer dans la vie ? Que ne supportez-vous pas ? Que faites-vous pour votre perfectionnement/évolution ? Avez-vous des frères et soeurs ? Quelle est la profession de vos parents ? Quelle est votre situation familiale ? Quelle est la profession de votre conjoint(e) Avez-vous des enfants ? Envisagez-vous d'avoir prochainement des enfants ? Quels sont vos centres d'intérêt ? Quel est le dernier livre que vous avez lu ? Quel est le dernier film que vous avez vu au cinéma ? Quel est l'évènement qui vous a le plus marqué(e) cette année ? Quelle est la personne que vous estimez le plus ? Lisez-vous régulièment la presse ? Fumez-vous ? Témoignage : « Pendant l’entretien, le recruteur a dépassé les bornes ! » Questions « gênantes » en entretien d’embauche : ce que dit la loi