Témoignage : « Pendant l’entretien, le recruteur a dépassé les bornes ! »

Par Propos recueillis par Séverine Tavennec, publié le 21 May 2007
2 min

Quelles sont vos qualités, quels sont vos défauts, quelle est la profession de vos parents, quelle est la personne que vous estimez le plus ? Entraînez-vous à répondre aux questions préférées des recruteurs. Question par question, apprenez à décoder ce qu'ils attendent !

Sarah, 28 ans, assistante export dans la grande distribution, nous raconte un entretien d’embauche où les limites ont été dépassées.

"Il y a 2 ans, je postulais pour un poste de commerciale pour un grand groupe automobile. Dès le début de l’entretien d’embauche, je me suis sentie mal à l’aise. Le recruteur m’a accueillie ainsi : "En tout cas, avec un tel physique, on ne pourra rien vous refuser". Et moi de lui rétorquer : "C’est un de vos critères de sélection ?". Il me répond tout de go : "Vous savez bien que le métier de commercial est notamment de séduire le client. Sans vous méprendre, je crois que ce sera assez facile pour vous". Je n’avais aucune envie de poursuivre cet entretien. Il comprend qu’il a été très maladroit et s’en excuse et m’interroge enfin sur mon parcours. Pendant 5 minutes, je réponds à ses questions mais il voit bien que je ne suis pas motivée. Il tente alors : "Je sais bien que je n’ai pas le droit de vous poser la question mais envisagez-vous d’avoir prochainement des enfants ?". Il dépassait les bornes ! Je me suis levée pour lui dire que je ne correspondais pas au profil qu’il recherchait et je suis partie. Quand j’ai raconté cet entretien à des amis, ils m’ont dit que je pouvais porter plainte pour discrimination à l’embauche. J’avoue que je voulais passer à autre chose. De plus, même si ces pratiques sont interdites, elles sont difficiles à prouver : c’est la parole du recruteur contre la nôtre. Par contre, je regrette de ne pas l’avoir menacé de saisir les prud’hommes juste pour lui faire peur".



Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une CV, lettre de motivation...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !