1. Un entretien d'embauche comme si vous y étiez : comment parler de soi ?
Décryptage

Un entretien d'embauche comme si vous y étiez : comment parler de soi ?

Envoyer cet article à un ami
Quand vous vous présentez, laissez à votre interlocuteur la possibilité de vous interrompre par des questions. // © plainpicture/Image Source
Quand vous vous présentez, laissez à votre interlocuteur la possibilité de vous interrompre par des questions. // © plainpicture/Image Source

Comment répondre aux questions du recruteur sur vous et votre personnalité ? Éléments de réponse avec des exemples commentés de dialogues extraits de vrais entretiens d’embauche* et retranscrits dans l'ouvrage “Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche” de Dominique Perez, spécialiste du recrutement.

Attention, piège ! Si le recruteur vous incite d'emblée à vous dévoiler, en posant une question assez vague pour vous laisser entamer l'entretien, ne perdez pas de vue le contexte professionnel de l'échange. “Quand il m'a demandé de me présenter, je suis partie dans un long monologue de peur de laisser place au silence et d'oublier quelque chose, explique Laurence, qui postulait pour un emploi de consultant dans une SSII. J'ai parlé de ma formation, de mes stages, de mes expériences, mais sans trop laisser la place au recruteur. Il m'a posé des questions à la fin, mais a semblé un peu dérouté.”

Suivez un plan, mais laissez de la place à votre interlocuteur. Tout au long de l'entretien, il va vous poser différentes questions pour tâcher de cerner votre personnalité. Il souhaite savoir comment vous réagirez face à tel ou tel problème professionnel, comment vous vous comportez en situation de travail…

Vos qualités/vos défauts : une question (trop) classique

Quel(le)s sont vos qualités ou vos défauts ? Plus personne ou presque ne pose la question aussi directement, car les réponses comme “j'ai la qualité de mes défauts” ou bien “je suis très perfectionniste, ce qui peut être considéré comme un défaut” sont trop rebattues et donnent finalement peu d'indications à un recruteur. Il est de plus en plus d'usage de poser la question de manière détournée, en demandant par exemple au candidat comment il a géré telle ou telle situation ou si au contraire il s'est laissé déborder…

Si, malgré tout, vous tombez sur un recruteur qui vous la pose de manière directe, il est préférable de répondre en prenant des exemples tirés de votre contexte professionnel ou, si vous êtes débutant, des expériences vécues à l'occasion de vos stages, jobs d'été ou dans votre vie associative.

Exprimez-vous en termes clairs

Attention à choisir des termes qui “parlent” à tout le monde en entretien et surtout pas de néologisme.

Exemple :
Le recruteur – Quel est votre style de management, comment vous vous définiriez, en quelques mots ?
Le candidat – Je dirais que je suis… plutôt “intégratif” mais en même temps je suis dirigiste […]. D'une façon générale, j'aime bien faire participer les gens à une prise de décision. C'est-à-dire que j'aime bien leur faire croire, parfois à juste titre, parfois non, que la décision, c'est eux qui l'ont prise. Ce qui m'importe avant tout, c'est la réussite globale de l'entreprise.

Commentaire du recruteur : “Le candidat dit qu'il est ‘intégratif’, il ne développe pas trop. Là, on peut voir les limites de l'entretien. A posteriori, on s'aperçoit que l'on peut oublier certaines choses. J'ai laissé passer un mot qui n'est pas clair, qui n'est pas académique. Ce que j'aurais dû faire, c'est lui demander ce qu'il entendait par ‘intégratif’. Cela prouve que l'entretien est toujours perfectible… J'ai plutôt accroché sur un autre mot, ‘dirigiste’, qui est venu ensuite.”

* Tous les entretiens dont des extraits sont publiés dans ce dossier ont été menés par Laurent Hyzy, chasseur de têtes, aujourd'hui directeur du cabinet Alterconsult et auteur du blog “Le recrutement tout simplement”, et par une consultante en recrutement du cabinet Alain Gavand Consultants.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”,
par Dominique Perez, spécialiste du recrutement.

Sommaire du dossier
Un jeune ingénieur expose à une recruteuse ses qualités et ses défauts Une jeune cadre décrit en entretien ses qualités commerciales et personnelles En entretien, un recruteur interroge un candidat sur son style de management