1. CV et lettre de motivation pour valoriser ses stages, jobs et premiers postes

CV et lettre de motivation pour valoriser ses stages, jobs et premiers postes

Envoyer cet article à un ami

Faut-il mettre en avant tous vos petits boulots ? Comment faire la sélection ? Au moment de faire le point sur leurs expériences, certains candidats sont débordés par une avalanche d’informations difficiles, selon eux, à caser sur une page. D’autres sont angoissés à l’idée de ne pas réussir à remplir au moins une demi-page. Nos conseils.

Entre les stages et les petits boulots, qui n’ont pas forcément de lien entre eux, le parcours d’un étudiant, et donc son CV, part parfois dans toutes les directions. Vous avez accumulé des petites expériences à droite et à gauche, sans lien entre elles, si ce n’est votre débrouillardise. Passez outre votre envie de faire passer un message tel que : "J’ai travaillé dans plein d’entreprises et de secteurs différents" ou : "J’ai toujours cherché à m’assumer." C’est une information intéressante, mais le recruteur veut déceler votre adéquation avec un poste à pourvoir. Il faut absolument que vous puissiez donner une cohérence à votre parcours.

Faites vos choix

Il est dans votre intérêt de ne garder que les expériences significatives, celles qui ont un lien avec votre objectif professionnel. Par exemple, il est inutile de mentionner que vous avez fait des inventaires ou que vous avez été caissier lorsque vous étiez étudiant, sauf si vous postulez dans la grande distribution, car vous montrez alors que vous avez déjà une connaissance du secteur. Inutile de préciser que vous avez été vendeur occasionnel, sauf si vous visez un emploi de commercial, même dans un secteur différent. Ce qui compte dans ce cas, c’est que vous mettiez en avant votre connaissance du métier. Vous pouvez ainsi reprendre des expériences anciennes (même très courtes ou bénignes), mais pour lesquelles vous mettrez en valeur une tâche ou un aspect qui a un lien avec le poste à pourvoir. Par exemple, un premier stage d’une semaine de prospection commerciale quand vous postulez dans la vente.

Toutes les autres expériences – celles que vous avez entreprises pour donner un coup de main ou qui sont très éloignées du poste envisagé – seront minimisées. Elles peuvent, par exemple, figurer dans une rubrique purement descriptive en indiquant juste vos petits boulots d’étés, de telle date à telle date. N’hésitez pas à supprimer de petites expériences non significatives qui encombrent votre CV. Elles pourront toujours être développées à l’oral.

Et si vraiment toutes vos expériences vous paraissent importantes et que vous avez du mal à faire un choix, tenez alors compte uniquement de celles qui se sont inscrites dans la durée. Gardez les stages en entreprise d’une durée d’un mois minimum.

Dans la lettre de motivation, il faudra faire des choix plus cruciaux encore car vous ne pourrez citer qu’une ou deux expériences. L’idéal est de mettre en avant celles qui ont un lien immédiat avec le poste à pourvoir, et de préférence les plus récentes et les plus longues.
Sommaire du dossier
CV - lettre de motivation : "Je n’ai rien à dire" CV - lettre de motivation : mixez vos expériences