1. Conseil n° 4 : Optimisez votre recherche d’emploi
Coaching

Conseil n° 4 : Optimisez votre recherche d’emploi

Envoyer cet article à un ami

Avoir un bon réseau professionnel est essentiel pour optimiser sa recherche d’emploi, mais n’attendez pas d’être diplômé pour construire le vôtre. Pourquoi ? Tout simplement parce que tant que vous n’avez rien donné à votre réseau, vous ne pouvez rien lui demander en retour. "Savoir donner pour savoir recevoir", c’est la règle d’or sur LinkedIn et Viadeo, deux des plus importants réseaux sociaux "pros".

70 % des offres d’emploi se trouvent sur le marché caché et sont déjà prises avant d’être "sorties". Avoir une activité réseau permet d’accéder à ces opportunités invisibles. Pas moins de 30.000 recruteurs utiliseraient les services recrutement de Viadeo afin de chasser les candidats potentiels. Et sur LinkedIn, les 260 millions de membres répartis à travers le monde laissent présager du nombre d’opportunités offertes à l’international.

Passif ou actif sur le réseau, choisissez votre camp


Vous pouvez choisir d’être passif et utiliser votre réseau professionnel comme une "profilthèque" (base de données de profils, équivalent d’une CVthèque), ou être actif et approcher directement les DRH et les opérationnels de votre secteur.

Contacter plutôt un DRH ou un opérationnel ?


Ce sont deux approches très différentes. Dans tous les cas, il convient d’accompagner la demande de mise en contact d’un message. En vous adressant à un DRH, expliquez brièvement pourquoi vous êtes intéressé par l’entreprise, ce que vous pouvez lui apporter, et citez vos compétences.

Aymeric Vincent, directeur des talents et du développement des ressources humaines chez Editis, est présent sur LinkedIn et Viadeo à titre personnel, mais il a un usage à vocation professionnelle de ces deux réseaux. "Il ne se passe quasiment pas une journée sans que je reçoive une demande de mise en contact", confie-t-il.

Parmi les demandes qu’il reçoit, il a identifié 4 démarches :
- doublon d’une candidature spontanée ;
- intérêt pour l’univers de l’édition (son domaine d’activité) ;
- désir de travaille dans les RH ;
- demande d’informations sur les métiers de l’édition (provenant le plus souvent d’étudiants en fin de cursus).

"Ces demandes ne me gênent pas. Au contraire, elles constituent un vivier de candidats, qui me sera très utile si je décide de créer une entreprise dans le secteur de l’édition", confie-t-il. A noter, cependant, qu’il juge inutile de doubler une candidature. Envoi d’un CV classique ou demande de mise en contact accompagnée d’un message : faites votre choix !

Créez des liens avec les opérationnels


Si vous choisissez de contacter un opérationnel, adoptez une stratégie moins directe. Essayez de lier des affinités avec la personne, en commençant par lui poser des questions. Vous pouvez, par exemple, lui expliquer que vous animez un hub / groupe sur son domaine, et que vous aimeriez avoir son avis. Concluez en lui demandant de vous accorder une courte interview ! C’est une démarche positive et l’opérationnel va s’apercevoir que vous êtes en recherche d’emploi. Vous aurez prouvé votre dynamisme et, lorsqu’une opportunité se présentera, il pensera à vous.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Conseil n° 2 : Maximisez le contenu de votre profil sur les réseaux Conseil n° 3 : Choisissez bien vos contacts Conseil n° 4 : Optimisez votre recherche d’emploi Conseil n° 5 : Entretenez votre compte régulièrement