1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Les métiers de la banque et de la finance : comment postuler ?
  4. Entretien d'embauche pour la finance : comment se démarquer ? Quels sont les conseils de base ?
Coaching

Entretien d'embauche pour la finance : comment se démarquer ? Quels sont les conseils de base ?

Envoyer cet article à un ami

À quelles questions devez-vous vous attendre en entretien d’embauche ? Quelles sont les bonnes formules dans les CV et lettres de motivation ? En plus de conseils généraux pour booster votre candidature, nous vous détaillons, à partir de vraies offres d’emploi, quels sont les termes à valoriser quand vous décrivez vos compétences face aux recruteurs.

En entretien, les recruteurs vont vous poser des questions sur votre parcours, vos motivations, vos compétences mais également sur vos connaissances du secteur. Vous passerez généralement plusieurs entretiens, le plus souvent trois. Le premier évalue la capacité à travailler en équipe, la motivation, voire le niveau d’anglais. Le deuxième, mené par des opérationnels, a pour but d’aborder les questions plus techniques et vos compétences. Le troisième est l’occasion de discuter avec le chargé des ressources humaines de la rémunération et d’entamer une réflexion sur la carrière qu’il est possible de réaliser dans l’entreprise.

Comment se démarquer lors d'un entretien de recrutement ?


Votre préparation à l’entretien est primordiale pour faire la différence avec vos camarades de promotion ayant les mêmes diplômes que vous à présenter aux mêmes employeurs. Si vous êtes trop original, vous pourrez faire les délices des recruteurs qui conserveront un souvenir ému, amusé ou horrifié de votre prestation, après des journées passées à entendre les mêmes argumentaires. Pour bien vous vendre, vous devez aussi éviter de vous cantonner aux phrases clés et aux banalités. Mieux vaut vous abstenir en effet de débiter l’éternelle litanie : "Je souhaite avoir un poste à responsabilités et avoir la possibilité d’évoluer."
L’originalité réside donc dans la bonne compréhension des enjeux de l’entretien. Les recruteurs attendent des candidats qu’ils montrent leur capacité à être crédibles et qu’ils illustrent leurs propos en faisant référence à des expériences, même extraprofessionnelles. Ils ne demandent qu’à vous croire. Votre présentation doit donc les conforter dans l’idée que vous avez bien le potentiel requis pour le poste et que vous avez compris que l’entretien est un exercice de communication avec des points incontournables.


Il y a plusieurs points phares auxquels tiennent les recruteurs : la motivation pour le poste et la société, l’expérience acquise dans le cadre des stages et/ou des emplois d’été, la personnalité (relations interpersonnelles, capacité à communiquer, sens de l’écoute), les prétentions salariales, la disponibilité et le plan de carrière.

Conseils de base : dites l’essentiel en 2 ou 3 minutes


Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. Et brièvement. Le recruteur est une personne comme les autres : il ne peut concentrer son attention trop longtemps. Il vous faut donc dire l’essentiel en 2 ou 3 minutes. En faisant bien ressortir les informations nécessaires au recruteur en 3 points essentiels : la trajectoire, les raisons de la réponse à l’offre et le projet professionnel. Il est essentiel de bien préparer votre discours, mais aussi votre façon de vous présenter physiquement. La communication non verbale a son importance. Votre façon d’entrer dans la salle, de serrer la main, de vous asseoir et d’occuper l’espace donneront également une première impression au recruteur, qu’il s’efforcera durant l’entretien de confirmer ou d’infirmer.

Conseils de base : adoptez le bon ton


Il est préférable d’éviter de libérer vos mots à toute vitesse pour en dire un maximum ou, autre cas de figure, de parler sur un ton monocorde. Il faut parler lentement en posant sa voix. Faites l’effort de vous vendre ! Les recruteurs apprécient que les candidats disent en quoi ils se sentent motivés et qu’ils illustrent leurs propos par des exemples concrets. Il faut arriver à faire passer quelque chose de votre personnalité, de votre capacité de communication et d’influence.

Conseils de base : évitez les erreurs des débutants


Certaines erreurs peuvent être fatales. Inutile en l’occurrence de vous inventer des qualités ou des expériences. Le naturel paie. Il faut être crédible et authentique. Le diplôme ne parle pas de lui-même et ne suffit pas à faire valoir toutes les qualités pour un poste. L’arrogance est ainsi souvent l’erreur fatale numéro 1. Un autre travers est de ne pas oser parler suffisamment de soi par timidité ou encore de se dire que l’on n’a rien à dire car on n’a pas assez d’expérience. Ne faites pas l’erreur de ne pas écouter le recruteur ou de lui couper la parole. Et enfin, ne trichez pas sur votre niveau en langue étrangère, les recruteurs prennent un malin plaisir à débusquer les faux bilingues au cours des entretiens !

Conseils de base : demandez un feed-back au recruteur


Si vous êtes mauvais pendant votre entretien, il n’y aura pas souvent de repêchage possible. Un excellent réflexe est de dire que vous avez eu conscience de vous être planté à la fin. Vous pouvez alors peut-être vous attirer la sympathie de votre interlocuteur. Un autre bon réflexe est de demander, à la fin de l’entretien, ce que le recruteur a pensé de votre prestation. Peut-être son impression de recruteur n’est-elle pas la vôtre.

100 CV et lettres de motivation pour tous les profilsPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Pour aller plus loin : Postuler dans la banque-finance : les clés d’une candidature réussie / Banque-finance : le banc d'essai des sites d'emploi spécialisés / Postuler dans la banque : un recruteur vous aide / Les conseils d'un pro de la banque-finance / Banque, finance, audit : ce que veulent les recruteurs

Sommaire du dossier
Retour au dossier Quel impact de la crise sur les recrutements dans le secteur de la banque ? Entretien d'embauche pour la finance : comment se démarquer ? Quels sont les conseils de base ? Banque : une fois embauché, comment s'intégrer dans l'entreprise ? Banque : que répondre au recruteur sur la connaissance du secteur et des produits ? Banque : que répondre au recruteur sur l'expérience, les compétences et la motivation ? Vous cherchez un job de chargé d’accueil Vous cherchez un job de chargé de clientèle/gestionnaire de patrimoine particuliers ou entreprises Vous cherchez un job de technicien des opérations bancaires/Agent administratif bancaire Vous cherchez un job de directeur d’agence bancaire Vous cherchez un job d’inspecteur bancaire Vous cherchez un job d’analyste financier / chargé d’études financières