1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Comment trouver du travail en Angleterre et aux États-Unis
Coaching

Comment trouver du travail en Angleterre et aux États-Unis

Envoyer cet article à un ami

Où chercher un travail en Angleterre ou aux États-Unis ? Petites annonces dans les journaux, sur Internet, Espace emploi international, consulats, agences de recrutement bien sûr, mais découvrez aussi les dernières tendances, avec des extraits du "Guide du CV en anglais", d’Elisabeth Blanchet et Marie-José Zhu, publié aux éditions l’Etudiant.

Même si vos chances de trouver un emploi via une annonce ne sont pas si élevées, ne les négligez pas. Leur lecture vous donnera un bon point de départ pour vous familiariser avec les demandes du marché, le vocabulaire des annonces, etc.


Les annonces en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, les quotidiens se révèlent particulièrement précieux pour les chercheurs d’emploi, en particulier les 2 grands, The Guardian et The Times, mais les journaux locaux publient également des annonces.
The Guardian publie, en fonction des jours de la semaine, des annonces à tous les niveaux dans différents secteurs (media, arts, culture, travail social, éducation, humanitaire, fonction publique, informatique et communications, business - blue chip companies). Le mardi est, par exemple, le jour des annonces concernant l’éducation. Bon nombre d’annonces sont aussi publiées en ligne.
The Times, lui aussi, publie, en fonction des jours, des annonces relatives aux secteurs du management, de l’humanitaire, de la fonction publique, de la santé, du juridique et de l’éducation via le Times Educational Supplement, publication spécifique du Times concernant les annonces relatives à l’enseignement. Beaucoup d’annonces sont également en ligne.

Journaux locaux


Il existe bien évidemment d’autres quotidiens mais aussi des journaux locaux qui ont toujours une section emplois [Jobs/appointments section], regardez-les attentivement, notamment si vous avez une idée de l’endroit où vous voulez travailler.

Pensez aussi aux gratuits, sur le marché des Français à Londres, le mensuel gratuit Ici-Londres est incontournable. Il propose de nombreuses annonces spécifiquement destinées aux Français ou tout au moins aux francophones. Les annonces sont aussi consultables en ligne.


Les magazines

En fonction de votre secteur de recherche d’emploi, ciblez [target] également les magazines spécialisés. Ils ont tous une section emploi et des annonces spécifiques qui correspondront plus à vos attentes que des annonces vagues et passe-partout, que l’on trouve dans les quotidiens par exemple.


Les annonces aux États-Unis
 

Aux États-Unis, tout dépend de la ville ou de la région dans laquelle vous vous installez. Vous la choisirez notamment en fonction de votre domaine de travail. Mais les conseils donnés à ceux qui envisagent de partir au Royaume-Uni sont aussi valables pour ceux qui souhaitent s’expatrier aux États-Unis : si, par exemple, vous prévoyez de vous installer à New York, vous devrez consulter le New York Times, mais aussi le Village Voice.
Sur le plan national, les journaux incontournables dans le domaine des affaires et des finances sont The Wall Street Journal et côté français, décortiquez les annonces de France Amérique, le journal français des États-Unis. Si vous êtes déjà sur place, vous pourrez trouver à la bibliothèque locale un éventail de titres.


 Le recrutement en Grande-Bretagne et aux États-Unis
Au Royaume-Uni, vous avez 20 % de chances de trouver un emploi en répondant à une annonce, 20 % par l’intermédiaire des agences d’intérim, 35 % par le biais du bouche à oreille et des réseaux de connaissances [networking] et 25 % en envoyant une candidature spontanée.
Attention, ces statistiques vous donnent une idée générale et ne sont pas forcément révélatrices du secteur dans lequel vous travaillez.
Par exemple, dans le domaine des hautes technologies [high-tech industry], vous avez 75 % de chances de trouver un emploi grâce à une agence de recrutement.
Côté américain, vous avez 1 chance sur 2 de trouver un emploi grâce au networking, particulièrement si vous changez d’emploi. Les autres manières de trouver un emploi sont les mêmes qu’en Angleterre et partout ailleurs : petites annonces, agences de recrutement, etc.
Pour intégrer un réseau, parlez autour de vous de vos projets professionnels, rencontrez des personnes qui sont déjà passées par ce que vous souhaitez faire. Demandez-leur des conseils, des idées, des noms d’entreprises qui offrent des postes dans votre domaine…

Annonce anonyme : prudence
En Angleterre et aux États-Unis comme en France d’ailleurs, il existe 2 types d’annonces, les "blind ads" et les "open ads". Dans les premières, le nom de la société qui embauche est volontairement absent, alors qu’il figure dans les secondes. Répondre à une "blind ad" peut présenter des inconvénients, notamment si vous changez de travail et si vous ne souhaitez pas que cette entreprise le sache.
Dans ce cas, comme votre candidature passera par le journal qui a publié l’annonce, envoyez-la dans une double enveloppe et écrivez une note demandant au journal de détruire votre candidature s’il s’agit de l’entreprise X, Y ou Z. Les journaux respectent généralement cette volonté.

 

Pour aller plus loin : Emploi : comment travailler aux États-Unis / Comment partir faire ses études aux États-Unis ? / Les bonnes raisons de partir étudier au Royaume-Uni

Sommaire du dossier
Chercher un emploi en anglais : sur Internet Chercher un emploi en anglais : les agences de recrutement Chercher un emploi en anglais : les salons et les forums de recrutement Chercher un emploi en anglais : le "networking" Chercher un emploi en anglais : les nouvelles tendances