1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Dans l'actualité
  4. Coût des études de kiné : de 174 à 8.500 € par an
Décryptage

Coût des études de kiné : de 174 à 8.500 € par an

Envoyer cet article à un ami

Retrouvez toute l'actualité de l'éducation dans notre dossier.

Jeudi 17 novembre 2011, la FNEK (Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie) a publié une enquête sur les frais de scolarité 2011-2012 des 45 IFMK (instituts de formation en masso-kinésithérapie). Premier constat : l’écart entre l’institut le moins cher (IFMK de l’APHP, 174 € par an) et l’institut le plus cher (Saint-Michel, 8.500 € par an) est énorme (49 fois plus). En moyenne, il faut compter 3.493 € au niveau national, 6.191 € à Paris et 2.701 € en province. À ces frais s’ajoutent 203 € de sécurité sociale et 150 € de matériel pédagogique (blouse, livres…). La facture s’élève à 3.850 € pour un étudiant de première année en moyenne.

Des prêts pour étudier


La FNEK montre particulièrement du doigt les 5 IFMK privés à but lucratif, tous situés à Paris. "Pour une profession de santé ce n’est pas acceptable. L'étudiant est-il un futur professionnel en formation ou un client ?", s’indigne Julien Grouès, président de la FNEK. Et de citer des chiffres sur l’endettement des élèves : "À l’IFMK Saint-Michel, 23,7 % des étudiants ont un prêt de 24.223 € en moyenne. À l’EFOM, 46,7 % ont un prêt de 17.428 € en moyenne". Mais même les instituts publics affichent des tarifs élevés. Celui de Laval, ouvert en septembre 2011, demande 2.730 € par an.

Des bourses moins élevées


Autre point soulevé par l’étude de la FNEK : les bourses. Celles des étudiants kinés dépendent des régions comme dans les autres formations sanitaires et sociales. Selon la FNEK, les aides sociales dont ils bénéficient sont inférieures de 9 % à celles des étudiants universitaires par les CROUS (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires). De plus, le 10e mois de bourse n’existe pas pour eux. Là encore, des disparités existent au niveau national. La FNEK demande donc un transfert des bourses au CROUS. Précurseur, la région Basse-Normandie l’a fait dès 2010.

Pour aller plus loin : Vie étudiante : toute l'actualité / Universités : toute l'actualité des formations universitaires / Le Web Buzz étudiant : l'actualité d'Internet et du multimédia

Sommaire du dossier
Retour au dossier Jeunes diplômés : profitez du coaching recrutement de la Société Générale sur Facebook Métier de vos rêves : la Fondation pour la Vocation vous aide à y accéder Le Baby Sitting Dating ou comment trouver votre job étudiant Handicap : le 1er salon de recrutement en ligne et sur mobile Découvrez les cours de théâtre à travers les spectacles de leurs élèves Un job d’été dans l’assistance Bourses : les étudiants infirmiers obtiennent des avancées Les embauches reprennent dans l’aéronautique Coût des études de kiné : de 174 à 8.500 € par an Premier salon des séjours linguistiques au lycée Henri-IV Partir en Allemagne en seconde Un nouveau portail pour découvrir les métiers de la restauration rapide Des logements pour étudiants handicapés à Cachan (94) Sondage : Des jeunes déprimés surtout au regard de leurs parents et grands parents Lancement du prêt étudiant sans caution Lucie Bousser, nouvelle présidente de l'Union nationale lycéenne Les bourses "échelon 0" ouvertes à de nouveaux étudiants Lancement des ateliers de l'alternance Un festival de vidéos pour découvrir les métiers Elections régionales : pourquoi ces étudiants vont aux urnes Polémique autour d’un projet de décret sur les stages "Supprimer le redoublement" : une recommandation de la Cour des comptes Sondage FIDL contre l'homophobie: des lycéens favorables à une sensibilisation Inscriptions aux concours de l’enseignement : du 1er juin au 13 juillet 2010 Sondage BIOP/Opinionway : les bacheliers 2010 satisfaits de leurs études Plan sciences : ce que Luc Chatel vous prépare Féru d’écriture ? Tentez votre chance au concours de reportage « Libération-Apaj » 2011 Affelnet : premières affectations au lycée Le premier annuaire des écoles privées hors-contrat Concours général 2011 : Henri IV arrive en tête Une rumeur sur la suppression de vacances scolaires met des lycéens dans la rue Augmentation des effectifs du privé à la rentrée 2011 « Orientation pour tous s’adressera aux jeunes de 7 à 77 ans », Jean-Robert Pitte, délégué à l’information et l’orientation auprès du Premier Ministre. Le lycée catholique Saint-Louis fermera ses portes en juin 2012 Grève du 11 octobre 2011 : mobilisation des lycéens Bon plan : un portail de banques de stages