Sondage BIOP/Opinionway : les bacheliers 2010 satisfaits de leurs études

Par Isabelle Maradan, publié le 21 Janvier 2011
2 min

Plus de 1 000 bacheliers diplômés en 2010 ont été interrogés* sur leur perception de l’orientation par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris à l’occasion de la 5e Nuit de l’orientation qu’elle organise le samedi 22 janvier 2010. Ils placent la connaissance de soi et l’information sur les formations disponibles et les débouchés en tête des facteurs de réussite de leur orientation.

Les bacheliers 2010 satisfaits de leurs études actuelles frôlent les 90 %. Selon eux, pour réussir son orientation, il est important de connaître son propre profil (39 %) et d’être informé sur les formations disponibles et les débouchés (37 %). Or, moins de 30 % d’entre eux déclarent avoir obtenu des conseils personnalisés sur le choix d’une formation adaptée à leur profil, alors qu’une large majorité considère avoir été bien informée sur les questions d’orientation au lycée.

Les débouchés en tête


Et lorsqu’ils sont interrogés sur les critères qui ont été importants dans leurs choix d’orientation, ils placent en tête les débouchés de la formation (92%), suivis de leurs résultats scolaires (87 %). L’avis des parents et des enseignants n’intervenant qu’après la réputation, le coût, et la localisation géographique de la formation.

Une grande influence de la rencontre avec des pros


L’orientation reste un choix que 75 % des étudiants inscrits à l’université ont pris seuls, contre 55 % des jeunes en classes préparatoires aux grandes écoles. Un choix influencé pour 41 % des bacheliers par les échanges avec les professionnels et, pour un tiers d’entre eux par « un talent personnel sur lequel ils souhaitent s’appuyer pour exercer leur futur métier ».

Les jeunes qui n’ont pas pu intégrer la formation souhaitée (18 % des bacheliers interrogés) estiment d’abord que c’est à cause de leurs faibles résultats scolaires (28 %), puis d’un changement d’avis ou d’une incertitude sur ce qu’il voulait faire (18 %). Pour 8 % d’entre eux, le coût des études - trop onéreuses – a été un frein à leur projet initial.

* Sondage BIOP/Opinionway « Les jeunes bacheliers et l’orientation », réalisé en novembre 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 1138 bacheliers diplômés en 2010.
 

« Les jeunes bacheliers et l’orientation » : Le moment de la prise de décision sur son orientation
sondage biop

 

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !