Un nouveau portail pour découvrir les métiers de la restauration rapide

Par Cécile Peltier, publié le 01 Juillet 2012
2 min

Retrouvez toute l'actualité de l'éducation dans notre dossier.

Hamburgers, sandwiches, pizzas, mais aussi plus récemment, sushis, salades, soupes et pâtes : le secteur de la restauration rapide (près de 130.000 salariés), en bonne santé malgré la crise, continue de créer entre 5.000 et 10.000 emplois par an.
L’observatoire des métiers de la restauration rapide, chargé d’anticiper les évolutions d’emploi et de qualifications de la branche, mais aussi d’informer les jeunes sur les formations et les besoins en matière de recrutement, lance un site Internet dédié.

Sur le portail, découvrez l’univers de la restauration rapide à travers une visite virtuelle de restaurant, des fiches-métiers, des témoignages et des portraits de collaborateurs, qui vous racontent leur parcours et leur journée-type : livreur, comme Mickaël, "barrista" comme Agathe, hôtesse de boutique, comme Aïda, chargée d’accueillir les clients ou d’organiser les anniversaires... En cuisine, vous attendent également des jobs de commis. Si vous avez des connaissances en gestion ou en compta, vous pouvez également prétendre à un poste d’agent administratif. Les possibilités sont nombreuses…


Compatible avec ses études
  

Dans tous les cas, vous devrez faire preuve de "polyvalence" et de "flexibilité"… Les contrats proposés sont majoritairement des CDI à temps partiel (80%), supérieurs ou équivalents à 20 heures. Une formule compatible avec vos études, insiste l’Observatoire, qui dénombre 30.000 étudiants sur des contrats de ce type. 


Pour ceux qui voudraient évoluer, c’est possible via les promotions et la formation continue (certification de qualification professionnelle de responsable opérationnel, notamment) : "70% du personnel d’encadrement a commencé équipier", assure le site. Vous pouvez alors espérer accéder à un poste de chef d’équipe, de manager voire de directeur de magasin.

Selon les entreprises (chaînes ou indépendantes), les rémunérations varient de manière importante et il est difficile de donner des moyennes. Toutefois, si dans les fonctions de base, le salaire ne dépasse pas le Smic (9,40 € de l’heure), il peut grimper jusqu’à 61.200 € bruts annuels pour les plus gradés.

Si vous n’avez pas peur de travailler, vite à vos claviers ! Le site propose des offres d’emploi et des liens vers les sites des enseignes recruteuses.
 

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !