Engagement bénévole : ce qu’en pensent les recruteurs

publié le 03 Decembre 2010
4 min

Quatre étudiants sur dix déclarent exercer une activité associative. Comment ces formes d’engagement bénévole, très diverses, sont-elles perçues par les entreprises ? Est-ce forcément un atout sur le CV ? Comment mettre en avant les compétences acquises à travers ces expériences ? Alors que l'année 2011 est proclamée “année européenne du bénévolat et du volontariat”, l’AFEV* propose un état des lieux sur l’engagement étudiant et des pistes pour valoriser l’engagement associatif auprès des recruteurs.

L’AFEV* a interrogé des chefs d’entreprise et des responsables de recutement qui sont sensibilisés aux expériences bénévoles dont témoignent les candidats sur un CV, dans une lettre de motivation, ou en entretien. Voici quelques extraits des points de vue de ces recruteurs, avec leurs conseils et leurs bonnes pratiques à suivre.

Cécile Ha Minh Tu, directrice des relations institutionnelles d’Airbus

“Les bénévoles sont des personnes qui s’intéressent à leur environnement au-delà de leurs propres compétences. Ils savent travailler en équipe. La question de l’engagement est essentielle. Il y a un besoin très fort de solidarité et de formation dans les équipes.”

Jérémie Gidel, coordinateur du programme Politique de réussite éducative (PRE) du Petit-Quevilly (76)

“Je suis plus intéressé par les expériences bénévoles que par les petits boulots. Elles sont synonymes de contact avec les autres, de responsabilisation. Parfois, leur diplôme ne suffit pas à se faire embaucher. Les bénévoles démontrent de l’envie, du dynamisme et s’intègrent plus facilement.”

Marina Thiriet, consultante en recrutement

“Les bénévoles développent des qualités de travail en équipe, une capacité d’intégration. Ils vont vers les autres. Ils donnent l’image de personnes sérieuses, même si certains ont peu d’expérience professionnelle. Plus l’expérience est en rapport avec la recherche d’emploi, plus il est facile de la valoriser, et donc plus elle sera appréciée.

Paule Arcangeli, directeur des ressources humaines du groupe d’assurance AG2R

“L’expérience bénévole confère des qualités relationnelles, une façon de savoir se présenter et une meilleure capacité d’écoute aux questions posées. On pourrait penser que le bénévole est quelqu’un qui est bien dans sa peau. Son expérience lui confère de l’ouverture et une capacité de recul, une vision plus globale, qui ne se limite pas au poste proposé.

Christina Leroy, directeur des ressources humaines de groupe de restauration Flunch

“Imaginons que deux candidat frappent à ma porte. L’un a un master, l’autre une licence. Ce dernier est moins bien diplômé, mais m’explique qu’il s’est investi pour les autres, qu’il s’est impliqué dans une association… Sans hésiter, c’est lui que je recrute.”

François Humblot, président du cabinet de recrutement Grant Alexander

“Cela fait 30 ans que je me bats pour que les recruteurs d’entreprises attachent moins d’importance au diplôme, surtout en France. Les jeunes engagés dans des associations développent généralement des qualités d’entrepreneur, de communicant et des compétences d’animation et d’encadrement. Dans le monde associatif, on retrouve tout ce qu’il n’y a pas dans l’entreprise.

Carole Pernot, responsable d’une agence d’interim Kelly Services

“Les expériences bénévoles sont généralement mal présentées. Il faudrait les présenter sur le CV comme on présente les expériences professionnelles, sous la même forme, afin que l’on puisse rebondir dessus pendant l’entretien.”

Hugues Duquénoy, fondateur du cabinet de conseil en ressources humaines Duke etc.

“Pour être bien valorisée, l’expérience bénévole doit être présentée avec des termes opérants pour l’entreprise. La plupart du temps, le bénévolat est présenté dans les expériences extra-professionnelles. Or il faudrait la mettre sur le même plan que les stages, par exemple, car cela relève du même registre.”


* L’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville) est un réseau national qui fait intervenir chaque année environ 7500 étudiants bénévoles pour aider et accompagner des enfants dans leurs parcours scolaires.

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !