1. Témoignage : David, ingénieur commercial : « J’ai l’impression de participer au quotidien au développement de l’activité »
Boîte à outils

Témoignage : David, ingénieur commercial : « J’ai l’impression de participer au quotidien au développement de l’activité »

Envoyer cet article à un ami

Des noms de grands groupes qui brillent au firmament du CAC 40, des produits grand public… La majorité des jeunes diplômés rêvent de faire leurs débuts dans des multinationales. Pourtant, opter pour une PME (petite ou moyenne entreprise), voire une TPE (très petite entreprise), peut aussi présenter des avantages si l’activité est prospère. A vous de miser sur la bonne structure !

David Drapeau, 25 ans, est ingénieur commercial chez 1913 Telecom

Envie de relever des challenges. Après son BTS management des unités commerciales, David Drapeau a obtenu en 2006 une licence professionnelle banque assurance par le biais de l’alternance. "Ayant passé un an dans la filiale d’un groupe bancaire, où tout est très formalisé et encadré, j’ai réalisé qu’une petite structure en plein développement me conviendrait sans doute mieux, parce que j’avais besoin d’autonomie et envie de relever des challenges". Il postule alors chez 1913 Telecom, une société spécialisée dans les services de télécommunications pour les PME et les professionnels comptant aujourd’hui une quarantaine de salariés.

Manager au bout de 6 mois. "Les choses se sont enchaînées très vite, se souvient-il. Le vendredi, je passais les entretiens et le lundi, je commençais à travailler". Embauché comme ingénieur commercial, il devient 6 mois après manager d’une équipe de 5 personnes. "Débuter dans une start-up est particulièrement formateur, quand on a envie de s’investir dans un projet et de progresser. Je ne suis jamais resté cantonné au commercial. Par exemple, très vite après mes débuts, j’ai participé à l’élaboration des campagnes marketing. Aujourd’hui, en tant que manager, je coordonne le travail de mon équipe, mais je continue aussi à faire de la commercialisation et je participe au recrutement. Et surtout, ce qui est particulièrement motivant, j’ai vraiment l’impression de participer au quotidien au développement de l’activité. Un sentiment qu’il serait sans doute plus difficile d’avoir si j’évoluais dans une grosse société". 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Témoignage : David, ingénieur commercial : « J’ai l’impression de participer au quotidien au développement de l’activité » Témoignage - Jérôme, directeur financier : « A 25 ans, j’étais responsable d’un centre de profit »