1. Indemnités de stage : deux poids, deux mesures ?
Décryptage

Indemnités de stage : deux poids, deux mesures ?

Envoyer cet article à un ami

436 € par mois. C’est l’indemnité minimale pour tout stage de plus de deux mois et qui passera à 523 € en 2015. Et dans les faits ? C’est parfois plus, bien plus. Enfin, pour certains étudiants. Voici ce qui ressort d’une enquête publiée par AJstage.

À partir de la rentrée 2015, pour un stage de plus de deux mois, les entreprises devront vous verser au minimum 523 €, contre 436 € jusque-là. Mais pour l'heure, qu'en est-il ? Le récent sondage mené par AJstage – site spécialisé dans le recrutement de stagiaires, d'alternants et de jeunes diplômés – auprès de sa base de données des candidats, révèle que si les chouchous des entreprises restent les étudiants d'école de commerce spécialité finance, elles sont, d'une manière générale, assez généreuses quand elles veulent appâter (et garder !) les jeunes talents.

Infographie - Profil des étudiants ayant répondu© AJStage

668 € par mois en moyenne... et jusqu'à 5.000 € !

Selon l'étude qui a recueilli quelque 1.800 réponses, l'indemnisation moyenne des stagiaires s'élève à 668 € par mois. "Le futur plancher des 523,26 € est déjà dépassé. Preuve, qu'en allant plus loin que leurs obligations légales, les entreprises qui accueillent des stagiaires durant une période de deux mois ont la volonté de valoriser au maximum leurs missions, analyse Amaury Montmoreau, fondateur d'AJstage. Et certaines entreprises sont particulièrement généreuses : Google ou Facebook par exemple indemnisent leurs stagiaires près de 5.000 € par mois !".


Infographie - Indemnisation par fonction© AJStage

Les étudiants des écoles de commerce plus gâtés

Mais tous les stagiaires ne sont pas logés à la même enseigne. L'indemnisation varie en fonction de la formation suivie. Les stagiaires issus de l'université ont reçu 600 € par mois en moyenne, contre 718 € pour les élèves ingénieurs, 728 € pour les étudiants en informatique et 750 € pour ceux issus d'écoles de commerce. "Et la disparité entre ces formations persiste dans l'insertion professionnelle. Les jeunes diplômés issus d'écoles de commerce ou d'ingénieur ont un taux d'emploi de 69 % (2013), quand les jeunes diplômés universitaires ont un taux d'emploi de seulement 57 %", ajoute Amaury Montmoreau.

Infographie - Indemnistation par secteur© AJStage

Les stages en finance paient mieux que ceux en communication

Autre variable qui impacte l'indemnisation des stages : le secteur. Ainsi, un stagiaire en communication percevra en moyenne 520 € par mois (737 € dans un grand groupe), alors qu'en finance, cette somme passe à 1.042 € (1.124 € dans un groupe).

"Mais il ne faudrait pas que ces inégalités viennent occulter les mérites incontestables des stages et leur contribution décisive à la formation des étudiants. Cette grille de gratifications a pour vocation pour les étudiants de pouvoir négocier et pour les entreprises de pouvoir se positionner sur cette échelle de valeurs", conclut Amaury Montmoreau. À vous de jouer donc.

L'enquête d'AJstage
AJstage est un site spécialisé dans le recrutement de stagiaires, d'alternants et de jeunes diplômés. Cette enquête a été menée, du 18 septembre au 20 octobre 2014, auprès de 1810 stagiaires issus de formations diverses (45 % d'écoles de commerce, 15 % d'écoles d'ingénieurs, 30 % d'universités et IAE 5 % d'écoles de communication et 5 % d'écoles d'informatique).

100 CV et lettres de motivation pour tous les profilsPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"100 CV et lettres de motivation pour tous les profils", par Jacqueline Legeay et Dominique Perez.