1. Jessica, en master enseignement : "Jeanne d’Arc à cheval au Puy du Fou, c’est du travail !"
Portrait

Jessica, en master enseignement : "Jeanne d’Arc à cheval au Puy du Fou, c’est du travail !"

Envoyer cet article à un ami
C'est en étant bénévole que Jessica a été repérée pour le spectacle "le Secret de la lance". // © Photo fournie par le témoin
C'est en étant bénévole que Jessica a été repérée pour le spectacle "le Secret de la lance". // © Photo fournie par le témoin

Jessica, 22 ans, est en master 1 enseignement à l’institut L’Aubépine de La Roche-sur-Yon. Pour la sixième année consécutive, elle travaille au Puy du Fou du mois d’avril au mois d’août : cinq jours par semaine, elle est cavalière au spectacle "le Secret de la lance".

Le spectacle "le Secret de la lance" est le même tous les jours, mais Jessica n’a pas toujours les mêmes missions. "Je peux jouer le rôle de Jeanne d’Arc à cheval, celui de Marguerite à pied et à cheval, ou je peux rester en coulisses." Dans tous les cas, dès qu’elle arrive le matin, l’étudiante doit préparer les costumes et mettre la scène en place. Ensuite, "nous débriefons le spectacle précédent, puis nous nous échauffons et le spectacle commence".

Le cheval, une passion

"J’aime travailler au Puy du Fou, car l’équitation est ma passion !" En outre, Jessica y apprend à faire des choses peu communes, comme les joutes médiévales. L’étudiante n’a jamais pris de cours de théâtre. "Cela n’a pas toujours été facile de jouer sur scène, mais je m’y suis faite. Hormis les jours de pluie, participer aux spectacles tout l’été me ravit !" 

Grâce à cela, Jessica a accès aux attractions du parc toute la saison, ce dont elle profite très souvent. "Pendant mes pauses, j’apprécie d’aller voir d’autres spectacles ". De plus, le Puy du Fou est en partenariat avec certains parcs d’attraction comme le Futuroscope, ce qui lui permet d’avoir des places gratuites. À ce poste, Jessica gagne actuellement le Smic.

Bénévole : un bon plan pour commencer

Jessica a d’abord fait partie de l’académie équestre du parc, où elle montait en tant que bénévole. Sa famille et beaucoup de ses amis en font partie. Nicolas Gautron, le responsable du spectacle "le Secret de la lance", lui a alors proposé de participer à un casting, qu’elle a réussi. Pour ceux qui seraient intéressés, le bon plan est donc de commencer en tant que bénévole. Pour être embauché, il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience dans le monde du spectacle. En revanche, pour travailler comme cavalier, il faut au minimum le galop 6.

Le recrutement au Puy du Fou : où, quand, comment ?

Le parc du Puy du Fou recrute pour la saison estivale (d’avril à septembre) et pour une petite saison hivernale (avant Noël). Pour postuler, envoyez CV et lettre de motivation au parc. Vous passerez ensuite de un à trois entretiens, voire une journée de casting pour les comédiens. Le Puy du Fou reçoit 6.000 candidatures par an pour le "grand parc" (5.000 pour un emploi, 1.000 pour un stage). Avec l’hôtellerie, ce nombre grimpe à près de 10.000.

Virginie Bertereau

Retrouvez toutes nos offres de jobs étudiants sur letudiant.fr, rubrique "Jobs, stages, emploi".

Sommaire du dossier
Retour au dossier Antony, élève ingénieur : "Les boutiques du Parc Astérix, un univers qui rend heureux" Jessica, en master enseignement : "Jeanne d’Arc à cheval au Puy du Fou, c’est du travail !" Alex, étudiant en droit : "J’ai toujours adoré le côté visionnaire du Futuroscope" Pierre, élève ingénieur : "Animer un stand à Nigloland, une bonne formation au management"