1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Jobs étudiants : pour ou contre ?
  4. Des jobs étudiants dans les universités
Boîte à outils

Des jobs étudiants dans les universités

Envoyer cet article à un ami

Contrairement aux idées reçues, les jobs étudiants n’ont pas forcément un effet négatif sur la réussite scolaire des jeunes. Sous certaines conditions… Le point sur la question.

Depuis janvier 2008, les établissements universitaires et les grandes écoles peuvent proposer des contrats, réservés en priorité aux étudiants les moins favorisés, pour occuper des fonctions très diverses : accueil des nouveaux élèves, assistance et accompagnement des handicapés, missions de tutorat, soutien informatique, travail en bibliothèque, animations culturelles, scientifiques, sportives et sociales, aide à l'insertion professionnelle... Les contrats doivent être conclus pour une période maximale de douze mois sans excéder un mi-temps entre le 1er septembre et le 30 juin (soit un total de 670 heures) et un temps plein entre le 1er juillet et le 31 août (300 heures).

L'étudiant peut sur toute la période scolaire aménager ses horaires. En contre-partie, il doit s'engager à suivre avec assiduité les cours et être présent aux examens (le non-respect de cette règle pourra être un motif de licenciement). Quant à la rémunération, elle doit être au moins égale au SMIC. Ce qui, pour l’UNEF (Union nationale des étudiants de France), reste trop peu incitatif. "Avec un SMIC horaire pour un maximum de 67 heures par mois durant l’année universitaire (soit 435 € mensuel), bon nombre d’étudiants devront cumuler leur emploi à l’université avec un second emploi", assure le syndicat étudiant dans un communiqué. Reste donc à savoir si nous arriverons un jour, comme dans certains campus anglo-saxons, à ce que l'encadrement dans les universités soit composé à plus d'un tiers par des étudiants. 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Des jobs étudiants dans les universités La charte pour la réussite des étudiants salariés "J’essaie de rencontrer des gens et de tisser un réseau dans le cadre de mon travail"