1. La prime d'activité pour les jeunes en 4 questions/réponses
Boîte à outils

La prime d'activité pour les jeunes en 4 questions/réponses

Envoyer cet article à un ami
François Hollande annonce sur Canal + que les jeunes de moins de 25 ans bénéficieront de la future prime d'activité // © Présidence de la république
François Hollande annonce sur Canal + que les jeunes de moins de 25 ans bénéficieront de la future prime d'activité // © Présidence de la république

Pour lutter contre la précarité, François Hollande a annoncé le 19 avril 2015, sur Canal+, que les jeunes de moins de 25 ans pourraient bénéficier au 1er janvier 2016 de la future prime d'activité, réservée jusqu'ici aux travailleurs à bas salaires. L'Etudiant fait le point sur cette nouvelle mesure qui pourrait bénéficier à 100.000 étudiants qui exercent une activité rémunérée et 80.000 apprentis.

"Les plus précaires sont souvent les jeunes, ceux qui acceptent des petits boulots, des stages, quelquefois des contrats qui durent un mois. Pour les favoriser, ils vont avoir cette prime d’activité." Le dimanche 19 avril 2015, dans l’émission "Le Supplément" sur Canal+, François Hollande a confirmé que les jeunes de moins de 25 ans qui travaillent pourraient bénéficier de ce complément de revenu versé aux bas salaires.

#1 Qu’est-ce que la prime d’activité ?

La future prime d’activité est un nouveau dispositif qui va se substituer à deux aides existantes : le RSA (revenu de solidarité active) activité, auquel les jeunes n’ont pas droit, et la PPE (prime pour l’emploi). La prime d’activité consiste en un complément de revenus (par exemple, 130 € par mois pour un célibataire) pour les travailleurs gagnant moins de 1.400 € mensuels net.

#2 Qui en seront les bénéficiaires ?

Plus de 5,6 millions d'actifs seront éligibles. Parmi eux, de "1 à 1,2 million de jeunes" seraient concernés, selon le ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner. Comme promis par le président de la République, les jeunes en apprentissage et les étudiants salariés pourront en bénéficier sous conditions. 

Pour toucher ce complément de revenu, les jeunes devront avoir au moins 18 ans et gagner déjà au minimum 80 % du Smic. Les stagiaires sont exclus du dispositif. Quelque 100.000 étudiants et 80.000 apprentis pourraient ainsi devenir "éligibles" à la future prime d'activité selon les calculs de Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales.

#3 Quand la prime entrera-t-elle en vigueur ?

La prime d'activité fait partie du projet de loi sur le dialogue social que le ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, François Rebsamen, a présenté mercredi 22 avril 2015 en Conseil des ministres. Elle devrait entrer en vigueur en janvier 2016.

#4 Pourquoi cette mesure ?

Avec la prime d’activité, le gouvernement veut rendre "avantageux de travailler ou de continuer à travailler, malgré les bas salaires", a déclaré le chef de l’État sur Canal+. "La fusion du RSA activité et de la PPE doit garantir de ne faire aucun perdant chez les jeunes", prévient l’UNEF (Union nationale des étudiants de France). Le syndicat étudiant rappelle que "les étudiants salariés et les apprentis étaient éligibles à la PPE : il serait incompréhensible qu’ils soient exclus de la prime d’activité". L’UNEF milite pour un dispositif simplifié au maximum pour permettre l’accès à un maximum de jeunes. En effet, le RSA jeunes mis en place en 2010 n’a bénéficié qu’à 8.000 jeunes de moins de 25 ans sur les 160.000 attendus.