1. BAFA : les différents diplômes de l’animation
Boîte à outils

BAFA : les différents diplômes de l’animation

Envoyer cet article à un ami

Vous avez votre BAFA, et vous vous lancez dans vos premiers jobs d’animateur. Comment appréhender les enfants ou ados que vous allez encadrer ? Que faut-il préparer ? Voici une série de conseils extraits du livre "BAFA, Mode d’emploi" d’Olivier Monod, publié aux éditions L’Étudiant.

La législation autour de ces diplômes est en train d’évoluer mais l’organisation générale en 5 niveaux des diplômes devrait rester la même.

Le BAPAAT, niveau V

Le brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien de la jeunesse et des sports, niveau CAP-BEP, est le premier niveau de qualification. Il permet d’être "salarié dans des associations sportives ou de jeunesse, des centres sociaux, des organismes de vacances ou de tourisme, et d’exercer des fonctions d’animation sous la responsabilité d’un cadre titulaire d’une qualification de niveau supérieur."

Le BPJEPS, niveau IV

Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, de niveau baccalauréat. Ce diplôme s’obtient dans l’une des 26 spécialités existantes. Trois d'entre elles sont orientées animation : animation culturelle, animation sociale et loisirs tous publics. "La spécialité loisirs tous publics du BPJEPS permet de diriger à titre permanent un accueil collectif de mineurs ainsi que les autres spécialités si elles sont assorties d’une unité complémentaire spécifique. Le BPJEPS permet, en outre, de se présenter au concours d’éducateur territorial des activités physiques et sportives de la fonction publique territoriale et, selon sa spécialité, au concours d’animateur territorial, ainsi qu’au concours d’animateur de la fonction publique hospitalière." Ce brevet a remplacé l'ancien BEATEP (brevet d’État d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse) et une partie du BEES (brevet d’État d’éducateur sportif) 1er degré.

Le DEJEPS, niveau III

Le diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, niveau bac+2. Là encore, il existe une spécialité animation socio-éducative et culturelle et 85 autres spécialités sportives. Il "prépare aux métiers de coordinateur-technicien ou d’entraîneur dans une association ou une entreprise et permet, dans le secteur sportif, d’encadrer contre rémunération." Il a remplacé l'ancien BEES 1ER degré (sauf une partie, remplacée par le BPJEPS). Il se substitue au DEFA (Diplôme d'état aux formations d'animation), abrogé depuis le 1er octobre 2015. 

Le DESJEPS, niveau II

Le diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, niveau bac+3. À condition de suivre la spécialité animation socio-éducative et culturelle, il "prépare aux métiers de directeur de projet ou directeur de structure dans une association ou une entreprise. Ce diplôme permet, en outre, de se présenter aux concours d’attaché spécialité animation de la fonction publique territoriale." Il remplace l'ancien DEDPAD et l'ancien BEES 2ème degré.
Sommaire du dossier
Retour au dossier BAFA : les qualités à avoir quand on est animateur Après le BAFA, que faire le 1er jour face aux enfants ? BAFA : existe-t-il des techniques de base de l’animation ? Métiers de l’animation : y a-t-il des jeux dangereux ? Peut-on être animateur sans le BAFA ? Après le BAFA, comment animer en accueil de loisirs ? Après le BAFA, comment animer en séjour de vacances ? Après le BAFA, comment animer en classes transplantées ? BAFA : comment s’adapter aux enfants ? BAFA : comment s’adapter aux ados ? BAFA : comment s’adapter aux tout-petits ? BAFA : comment s’adapter aux jeunes en difficulté sociale ? BAFA : comment s’adapter au handicap ? Sportif, j’hésite entre être animateur et éducateur sportif. Quelles sont les différences ? BAFA : quelles sont les erreurs de débutant à éviter quand on est animateur ? BAFD : comment devenir directeur ? BAFA : transmettre mon expérience, comment former les jeunes à l’animation ? Le BAFA aide-t-il à devenir enseignant ? BAFA : animateur, et si j’en faisais mon métier ? BAFA : les différents diplômes de l’animation