1. Métiers de l’animation : y a-t-il des jeux dangereux ?
Boîte à outils

Métiers de l’animation : y a-t-il des jeux dangereux ?

Envoyer cet article à un ami

Vous avez votre BAFA, et vous vous lancez dans vos premiers jobs d’animateur. Comment appréhender les enfants ou ados que vous allez encadrer ? Que faut-il préparer ? Voici une série de conseils extraits du livre "BAFA, Mode d’emploi" d’Olivier Monod, publié aux éditions L’Étudiant.

Peut-on s’occuper d’enfants sur la durée sans leur faire passer un corpus de valeurs ? Cela semble difficile. Les stagiaires s’en rendent compte lors de leur stage théorique. Certains jeux peuvent être très cruels pour les participants. Les professionnels les appellent les "jeux sadiques". En général, il s’agit de mettre un enfant en situation ridicule devant le groupe. Moquée par ses camarades, la victime peut très mal vivre cette situation.

"Lors de mes stages, je donne aux participants une grille d’analyse des jeux, explique Florence, formatrice. Il faut inscrire sur cette feuille le but du jeu – le but inavoué du jeu, s’il y en a un –, l’intérêt pédagogique et enfin le type de relation que cela induit entre les joueurs. Ce dernier point est important. Quand les stagiaires animent un jeu, nous leur demandons ensuite comment ils se sont sentis durant le jeu – certains ont eu un sentiment de puissance, d’autre d’injustice, d’exclusion ou de trahison – et nous les faisons réfléchir là-dessus. Aucun jeu n’est neutre : il véhicule toujours une manière d’être avec l’autre. La question est de savoir quels types de relations je veux, moi, en tant qu’animateur, développer entre les enfants, quelles valeurs je veux faire découvrir à l’enfant. Il est important de réfléchir à la cohérence entre le projet pédagogique et les jeux que nous proposons."

Les valeurs à travers les jeux

La marotte de Florence, ce sont les jeux coopératifs. L’objectif est de sortir des rapports gagnant/perdant et dominant/dominé impliqués par les jeux classiques. "Ce sont des jeux très intéressants qui font découvrir l’amusement dans le partage et la solidarité, commente Florence. Le jeu du guide d’aveugle, par exemple. Les enfants sont par deux, l’un ferme les yeux et se laisse guider par l’autre qui n’a pas le droit de parler. Ils doivent communiquer par des petites touches sur l’épaule gauche ou droite. C’est un jeu qui permet de travailler la confiance entre les enfants et le sentiment d’appartenance au groupe."
Fabrice, un autre formateur, réfléchit lui aussi aux valeurs associées aux jeux. "Prenez la balle aux prisonniers. C’est un jeu qui valorise l’adresse personnelle puisque celui qui arrive à toucher un adversaire se libère. Si vous modifiez un tout petit peu la règle, vous pouvez faire intervenir l’entraide dans ce jeu. Il suffit de dire que les prisonniers sont libérés dans l’ordre dans lequel ils ont été emprisonnés. Ainsi ceux qui ont plus d’adresse mettent leur talent au service de l’équipe, pour libérer les autres."
Attention donc à bien maîtriser quelles émotions et quelles valeurs un jeu peut transmettre à des enfants. Dans beaucoup de structures, l’animateur s’inscrit dans un projet pédagogique d’éducation populaire. Il doit savoir mettre en perspective les animations qu’il propose et adapter son programme en fonction de la philosophie de son directeur.
Sommaire du dossier
Retour au dossier BAFA : les qualités à avoir quand on est animateur Après le BAFA, que faire le 1er jour face aux enfants ? BAFA : existe-t-il des techniques de base de l’animation ? Métiers de l’animation : y a-t-il des jeux dangereux ? Peut-on être animateur sans le BAFA ? Après le BAFA, comment animer en accueil de loisirs ? Après le BAFA, comment animer en séjour de vacances ? Après le BAFA, comment animer en classes transplantées ? BAFA : comment s’adapter aux enfants ? BAFA : comment s’adapter aux ados ? BAFA : comment s’adapter aux tout-petits ? BAFA : comment s’adapter aux jeunes en difficulté sociale ? BAFA : comment s’adapter au handicap ? Sportif, j’hésite entre être animateur et éducateur sportif. Quelles sont les différences ? BAFA : quelles sont les erreurs de débutant à éviter quand on est animateur ? BAFD : comment devenir directeur ? BAFA : transmettre mon expérience, comment former les jeunes à l’animation ? Le BAFA aide-t-il à devenir enseignant ? BAFA : animateur, et si j’en faisais mon métier ? BAFA : les différents diplômes de l’animation