Petite SSII ou grand groupe ?

publié le 18 Mars 2010
1 min
Face aux géants de l’IT proposant des salaires sur 13 ou 14 mois, des plans d’intéressement et des évolutions de carrière à l’international, les petites SSII rivalisent de créativité pour attirer les nouveaux talents et fidéliser les ingénieurs en postes. Moins connues et moins à l’aise financièrement, elles parviennent à tirer leur épingle du jeu en misant sur leur taille humaine et en jouant la carte du management de proximité. Elles séduisent ainsi les candidats souhaitant être en contact direct avec les dirigeants. Elles mettent également en avant l’excellence technologique de leur activité de niche, par opposition aux multinationales où les ingénieurs changent de mission au gré des appels d’offres. Ainsi, ceux qui les rejoignent savent précisément sur quelle technologie, dans quelle activité et chez quel client ils vont travailler.

Les jeunes ingénieurs sont toujours très attendus sur le marché de l’emploi et il est essentiel qu’ils fassent les bons choix en matière d’orientation.

Nous remercions le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France pour nous avoir autorisés à utiliser les données publiées dans son enquête annuelle : Situations des Ingénieurs 2009.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !