Le palmarès 2010 des employeurs idéaux des étudiants européens

Par Marie-Anne Nourry, publié le 03 Juin 2010
4 min

Depuis dix ans, le cabinet d’études Universum demande chaque année aux étudiants des plus grandes écoles européennes de sélectionner leurs employeurs idéaux. En 2010, un constat s’impose : Google et Apple sont dans le cœur de tous les étudiants. Les commerciaux étaient déjà conquis l’an passé. Quant aux ingénieurs, ils font entrer ces nouveaux employeurs phares dans leur tiercé gagnant, pour la première fois.

Une image branchée mais difficilement accessible


Google a fait sa première apparition dans le palmarès en 2007 et Apple a émergé en 2009. Dans le classement des écoles de commerce, les deux leaders se disputent les deux premières marches du podium depuis l’année dernière. « Ces entreprises sont rattachées à un environnement de travail créatif et dynamique, et elles ont une image branchée qui attirent les jeunes, sensibles à l’innovation et à la nouveauté », analyse Julie Giraud-Avril, responsable marketing France chez Universum.
Contre toute attente, Google et Apple ne sont pas les entreprises qui reçoivent le plus de CV. « Elles font rêver les jeunes mais ils sont souvent persuadés que leur candidature ne sera pas retenue », commente Julie Giraud-Avril. Les jeunes ciblent des employeurs qu’ils ne considèrent pas tout à fait comme « idéaux » mais qui sont davantage ancrés dans leur réalité professionnelle. Avec l’iPhone ou le MacBook, Apple fait partie de leur quotidien mais n’est pas rattaché à une image « emploi ». Julie Giraud-Avril souligne plutôt sa dimension « tribu ».

Importance de la « marque employeur »


Certes, la crise a participé au bouleversement des classements. Néanmoins, les entreprises qui ont continué à communiquer pendant cette période ont réussi à se maintenir dans le Top 10. Ernst & Young, The Boston Consulting Group, PricewaterhouseCoopers et McKinsey & Company, cabinets d’audit et conseil, en sont un bon exemple. Ils n’ont pas été épargnés par la crise mais plaisent toujours autant aux étudiants. Ils ont compris qu’il est primordial de travailler sur la marque employeur, même (et surtout) quand ça va mal. Couper les budgets communication et marketing, pour ensuite repartir à zéro, coûte plus cher que d’entretenir des campagnes.
Côté ingénieurs, les constructeurs automobiles poursuivent les recrutements, en dépit d’une conjoncture morose, mais rien n’y fait : ils font moins rêver qu’avant. BMW, Audi, Porsche, Ferrari voient leur cote d’amour baisser, au profit des entreprises high tech, entraînées par Google.

Et toujours « l’exception française »


Le classement européen est à forte dominante internationale. Seules trois entreprises françaises sont présentes sur les deux classements (Top 10) réunis : L’Oréal, LVMH et EADS. En revanche, force est de constater que nos étudiants sont fidèles à l’image des Français : ils sont chauvins ! Dans le palmarès 2010 établi par les étudiants français, les commerciaux ont sélectionné sept entreprises françaises sur dix (1), et les ingénieurs en ont choisi neuf (2). Le plus surprenant ? Google grimpe dans les classements mais Apple ne figure même pas dans les dix premiers employeurs idéaux. Sacrés Français…


1. LVMH, L’Oréal, Canal +, Air France, Danone, BNP Paribas, Veolia Environnement
2. EADS, Veolia Environnement, Thales, EDF, Areva, Dassault Aviation, TOTAL, VINCI, Air France


Le classement des étudiants européens en écoles de commerce

2009 2010
Google Apple
Apple Google
McKinsey & Company L'Oréal
L'Oréal McKinsey & Company
The Boston Consulting Group The Boston Consulting Group
PricewaterhouseCoopers The Coca-Cola Company
The Coca-Cola Company PricewaterhouseCoopers
Procter & Gamble Ernst & Young
Ernst & Young LVMH
KPMG Goldman Sachs



Le classement des étudiants européens en écoles d'ingénieurs

2009 2010
 BMW  Google
 Porsche  BMW
 Audi  Apple
 Google  Audi
 Ferrari  Siemens
 EADS  Porsche
 Siemens  EADS
 Apple  Boeing
 Bosch  Ferrari
 Shell  Shell


Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !