Banque, finance, audit : les conseils de François-Xavier Lucht, chef de mission à l’Inspection générale du groupe Crédit Agricole

Par Céline Authemayou, publié le 26 Octobre 2012
3 min

Ils sont dans le secteur de la banque, finance, audit depuis des années, et savent ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Ils partagent leur expérience avec vous.

François-Xavier Lucht est chef de mission à l’Inspection générale du groupe Crédit Agricole. Il est diplômé de l’ESCP-EAP (2005).


Une image faussée des dirigeants


J’ai découvert le secteur bancaire, entre ma 2e et ma 3e année d’études, lors d’un stage à la direction de l’ingénierie financière de LCL. C’est principalement cette expérience qui a déterminé mon choix de travailler plus tard dans ce domaine.   À la fin de mes études, j’ai été contacté par un ancien collègue de LCL qui avait rejoint l’Inspection générale du groupe Crédit Agricole.


Une forte technicité et un esprit concret


Dans l’entreprise, le dirigeant est sans doute celui dont l’image est la plus faussée. On se figure une personne très conceptuelle, se contentant d’un caractère bien trempé pour imposer ses vues. Or, tous les dirigeants que j’ai rencontrés dans le cadre de missions d’inspection avaient une forte technicité et un sens du détail concret, loin de l’image de l’économiste théorisant seul dans son bureau.

Atteindre et maintenir un tel niveau de technicité nécessite de la motivation, de la curiosité, une forte capacité de travail, un sens de l’organisation et un esprit d’équipe hors pair tout en prenant du recul sur le quotidien. Mais cela ne suffit toujours pas ! À ces qualités s’en ajoutent d’autres, presque innées, telles que le leadership, la capacité à incarner un projet et à entraîner les hommes.


Pas de complexe d’infériorité


Pour commencer, ne vous laissez pas impressionner par le jargon managérial, tous ces termes de franglais dont raffolent les écoles et les professionnels pour faire chic mais qui demeurent très creux. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ! Ensuite, faites preuve d’audace.

Les annonces de job recherchent toujours des profils expérimentés ; en réalité, si le contact est bon, les employeurs tenteront leur chance avec vous. Enfin, n’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées. Les offres ne sont pas toujours publiées et une proposition peut venir de n’importe où.


Préparez vos entretiens


On vous pardonnera de ne pas tout connaître. Beaucoup moins d’ignorer ce que tout le monde aurait pu savoir en visitant un site Internet ou en parcourant les journaux. Cela prouve votre curiosité et vous permettra d’interagir avec votre recruteur sur des sujets qui concernent l’entreprise dans laquelle vous postulez.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !