Droit : les conseils d'Edgard Nguyen, collaborateur senior chez Gide Loyrette Nouel

Par Olivier Van Caemerbeke, publié le 10 Janvier 2014
2 min

Edgard Nguyen est collaborateur senior chez Gide Loyrette Nouel. Il détient un diplôme de juriste-conseil d'entreprise (université de Poitiers, 2000) et un DEA droit des affaires (université Paris 2, 2001).

Rien ne me destinait à la profession d'avocat. Alors que j'étais en terminale S, j'ai eu le déclic grâce à un film de Raymond Depardon, Délits flagrants.

Pendant mes études, j'ai multiplié les stages et finalement décidé de me spécialiser en fusions-acquisitions. J'exerce un métier bien différent mais aussi passionnant que celui que je me représentais à l'époque.

En 2003, j'ai intégré le cabinet qui m'a donné l'opportunité de partir pendant 18 mois au bureau de Hanoï (Vietnam). C'était une expérience enrichissante humainement et professionnellement.

J'encourage d'ailleurs vivement les étudiants à partir à ­l'étranger, quel que soit le cadre. Dans un contexte de plus en plus globalisé, l'ouverture à l'international constitue une réelle valeur ajoutée.

Entre technique et communication


La solidité technique est naturellement indispensable pour devenir associé. Mais, en plus d'être un expert dans son domaine de compétence, il est important d'avoir un vrai sens commercial et une certaine aptitude à la communication car le métier d'avocat est un métier où le "relationnel" est prégnant.

Être un bon manager est également une des qualités requises : être à l'écoute, former les collaborateurs les plus jeunes, etc. Un réel attachement au cabinet est bien entendu nécessaire. Il faut adhérer pleinement à la culture maison.

Ne vous découragez pas durant les premières années


C'est un métier exigeant mais intellectuellement très stimulant où il est nécessaire de se remettre en cause chaque jour. Les premières années sont souvent difficiles. Il ne faut pas se décourager et ne pas hésiter à discuter des difficultés rencontrées au sein de son équipe. Il faut aussi faire preuve de beaucoup de curiosité et essayer d'engranger le maximum d'expérience possible.

En gagnant la confiance des associés, le jeune avocat multipliera les dossiers et des responsabilités de plus en plus importantes lui seront confiées. Il est important enfin de garder à l'esprit que l'avocat n'est pas uniquement un diseur du droit et doit pouvoir proposer des solutions lorsque des problèmes ont été identifiés.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !