1. Droit : les conseils de Sabine Bertin, avocate du cabinet Norton Rose Fulbright LLP
Interview

Droit : les conseils de Sabine Bertin, avocate du cabinet Norton Rose Fulbright LLP

Envoyer cet article à un ami
Sabine B, avocate au cabinet Norton Rose Fulbright LLP // © SB
Sabine B, avocate au cabinet Norton Rose Fulbright LLP // © SB

Sabine Bertin est avocate collaboratrice au sein du département corporate finance-mining du cabinet Norton Rose Fulbright LLP. Titulaire d’un DESS en fiscalité internationale (2004), elle est aussi diplômée de HEC (2003), du CAPA (2006) et d'England & Wales Solicitor (2009).

J'ai débuté ma carrière en financement bancaire et titrisation à Londres dans un cabinet américain en 2006, immédiatement après l'obtention du CAPA. Je suis diplômée d'HEC et également titulaire d'un DESS en fiscalité internationale à Panthéon-Assas. D'abord spécialisée en financement de projets dans les pays émergents, j'ai rejoint une équipe du département corporate de Norton Rose Fulbright à Paris, qui accompagne des clients internationaux dans la réalisation de projets dans le secteur des ressources naturelles en Afrique.

La profession d'avocat est un métier exigeant qui s'avère très stimulant pour toute personne souhaitant constamment apprendre et progresser. Acquérir un socle de compétences générales solides et engranger un maximum d'expériences diverses au début de sa carrière sont un gage de réussite pour le futur.

Constituer des bases solides...


Quelle que soit la matière pratiquée au début de sa carrière, un jeune avocat doit acquérir pendant ces premières années des compétences générales solides : rigueur de l'analyse et de la rédaction, capacité à comprendre les instructions de clients ou de collègues, réactivité et aisance à travailler en équipe. Afin de développer ces qualités, je conseille aux jeunes avocats de se rapprocher de collègues expérimentés prêts à assumer un rôle de mentor encourageant et formateur, mais également de réaliser chaque mission en s'attachant à constamment consolider ses compétences. Au fur et à mesure des dossiers, celles-ci deviendront des réflexes lui permettant de grandir et progresser en toute confiance.

... pour développer une grande capacité d'adaptation


Chaque mandat et chaque client sont différents. Un avocat doit sans cesse s'adapter à de nou­velles exigences liées à la conjoncture économique ou à des contraintes propres à la mission. Ainsi, la solidité de ses compétences générales, à laquelle s'ajoute l'expérience d'un maximum de dossiers, lui donnera tous les outils pour relever les défis posés par ces dossiers et appréhender des situations juridiques ou autres souvent complexes et inédites. Ce sont finalement ces aspects de notre profession qui en font l'une des plus intellectuellement stimulantes et passionnantes.

Pour aller plus loin : Secteur juridique : ce que veulent les recruteurs / Notariat : une activité duale / Marchés internationaux de capitaux : au cœur de l’actualité financière / Restructurations et procédures collectives : empathie et esprit commando

Sommaire du dossier
Retour au dossier Droit : les conseils de Natasha Tardif, associée de King & Wood Mallesons SJ Berwin Droit : les conseils de Sabine Bertin, avocate du cabinet Norton Rose Fulbright LLP Droit : les conseils de Damien Chatard, collaborateur chez Dupiré & Associés Droit : les conseils d'Edgard Nguyen, collaborateur senior chez Gide Loyrette Nouel Droit : les conseils de Thomas Rabain, Of Counsel chez Norton Rose Fulbright LLP Droit : les conseils de Christine Poyer-Rufenacht, associée chez Allen & Overy LLP