Mémoire, rapport de stage : j’investis dans un ordinateur !

Par Myriam Greuter , publié le 21 May 2013
3 min

Si l'on peut emprunter l’ordinateur d’un ami pour un devoir court, pour les mémoires et les rapports de stage plus longs, il vaut mieux acheter son propre matériel. Les explications de Myriam Greuter, extraites de Bien rédiger son mémoire ou son rapport de stage, publié aux éditions l’Etudiant.

Rédiger mémoire rapport stagePour votre mémoire ou votre rapport de stage, vous aurez besoin de temps pour saisir votre texte. En effet, la majorité des professeurs et des étudiants rencontrés affirment qu'il vaut mieux rédiger directement sur l'ordinateur. On imagine difficilement, il est vrai, un brouillon d'une centaine de pages...

Dans ces conditions, il est clair que la rédaction prendra du temps : on doit compter avec les remords, les hésitations, les corrections, la mise en page... Il faut donc que vous ayez la certitude de disposer d'un poste pendant une durée suffisante. En outre, il est bon de se servir du traitement de texte dès le début du travail, par exemple pour saisir ses notes, afin de dominer à l'avance les difficultés.


Pas de location d'ordinateur

Oubliez définitivement le système de la location, absolument ruineux : plus de 50 euros par jour, 100 euros la semaine et près de 150 euros le mois pour un ordinateur portable... (ou 600 euros les six mois). Avec cette somme, vous pourriez quasiment acheter un ordinateur neuf et de bonne qualité.

fleche-rouge Achat d'occasion

Vous pouvez aussi profiter des prix de l'occasion : un ordinateur un peu ancien (avec traitement de texte) se négocie aux alentours de 200 euros. Et tant qu'à faire, il vaut mieux que le traitement de texte soit récent : si l'on met de côté les gadgets, les logiciels s'améliorent indéniablement avec le temps, tant pour la facilité d'utilisation que pour le nombre de fonctions offertes.


Pas de panique devant l'écran !
  

Il ne sert à rien de redouter le moment de se confronter à l'ordinateur. Auparavant, prenez une demi-journée pour visionner le didacticiel de votre traitement de texte (le logiciel d'apprentissage, démonstrations, exercices et tests à l'appui). Si vous ne le faites pas, vous risquez de découvrir l'existence de telle ou telle fonction ou raccourci utile au bout de plusieurs semaines seulement...

La rubrique d'aide

En règle générale, le maniement d'un logiciel de traitement de texte est assez intuitif, et vous pouvez également compter sur la rubrique d'aide si vous êtes bloqué. Utilisez-la !

De toute manière, pour les manipulations un tant soit peu importantes (fermer ou supprimer un document, imprimer, etc.), l'ordinateur vous demandera de confirmer votre choix en appuyant sur OK. À moins d'avoir les yeux bandés, il est donc impossible, par exemple, d'effacer un fichier par mégarde.

L'appel à un ami

Enfin, choisissez un proche, parent ou ami, qui puisse vous tirer des situations désespérées, soignez-le comme il le mérite, et rappelez-vous que pour taper un mémoire de thèse ou un rapport de stage sur traitement de texte vous n'avez pas encore besoin d'être un dieu de l'informatique.

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !