1. Mémoire, rapport de stage : les illustrations
Coaching

Mémoire, rapport de stage : les illustrations

Envoyer cet article à un ami

Les illustrations sont constituées par l’ensemble des dessins, photos, schémas, graphiques ou tableaux insérés dans le corps du mémoire ou du rapport de stage. Il y a quelques règles à respecter, comme l’explique Myriam Greuter dans Bien rédiger son mémoire ou son rapport de stage, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

Les illustrations sont dispersées dans le texte. Elles ne doivent pas être là en décoration, mais servir le propos.

Le choix des illustrations

À la différence des annexes, les illustrations figurent dans le corps du rapport. Ne doivent donc subsister que les documents vraiment indispensables (un rapport n'est pas un album photos !). Les illustrations seront repoussées en annexes si elles ne sont pas absolument utiles, ou si elles sont évoquées en plusieurs endroits du devoir, à plusieurs pages de distance, afin d'éviter au lecteur d'avoir à revenir en arrière pour les retrouver.

fleche-rouge Pourquoi des illustrations et pas des annexes ?

Les illustrations ont pour fonction d'enlever un peu de leur austérité au mémoire ou au rapport. En outre, elles ne sont pas déchiffrées de la même manière que l'est un texte : l'image est un spectacle, elle donne à voir un élément de manière synthétique, immédiate. Sauf indication contraire de la part de vos enseignants, n'hésitez donc pas à les utiliser.

Dans un rapport, par exemple, il vaut mieux faire figurer un organigramme de l'entreprise en tête du devoir. Ce schéma est en effet bien plus clair que ne le serait un texte explicatif, aussi laborieux à écrire que pénible à lire. Le contenu de cet organigramme pourra être détaillé et précisé plus loin dans le corps du devoir.

Une illustration, un commentaire

Chaque illustration occupe une page entière. Un bon moyen de procéder est d'imprimer ou de fixer l'illustration, pliée en deux si nécessaire, sur une page paire (feuille de gauche), en face du passage concerné, ou de consacrer entièrement la page de droite à un commentaire spécifique.

Il est en effet obligatoire que chaque illustration fasse l'objet d'une analyse : les illustrations ne sont pas là simplement pour « faire joli ». Réfléchissez : pourquoi avez-vous choisi d'insérer une image à cet endroit précis ?

Vous pouvez indiquer votre commentaire dans le titre même de l'illustration. La légende n'est en effet pas simplement descriptive. En une phrase, elle peut déjà montrer un travail d'analyse.

Des précisions obligatoires

Chaque illustration doit porter en légende toutes les précisions nécessaires pour l'identifier et la lire correctement. Pour tout document, on doit d'abord indiquer la provenance. En général, en bas à gauche, on mentionne ainsi, en italique ou en gras, « Source... ». Pour une photo prise par vous, indiquez « CdA » (Cliché de l'auteur).

Sur les cartes et les plans doivent figurer une rose des vents, ou au minimum la direction du Nord, et l'échelle, représentée de préférence par un segment graphique, pour rester lisible même si l'on change le format de la feuille.

Attention à l'échelle des graphiques !

On peut faire dire une chose et son contraire à un même graphique, simplement en modifiant son échelle. Si l'on prend par exemple un grand segment en ordonnées pour représenter une petite valeur, une faible variation apparaîtra de manière très spectaculaire (ce qui ne correspond peut-être pas à ce que vous vouliez montrer). Ne pervertissez donc pas certains résultats en jouant sur les échelles.

142706POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir son mémoire et son rapport de stage", par Myriam Greuter.

Pour imprimer vos documents

Vous venez de finir votre rapport de stage, votre mémoire, un dossier à rendre, mais vous devez encore l'imprimer ? Pour vous faciliter la vie, nous vous proposons de découvrir Copees avec l'Etudiant : imprimez, reliez et faites-vous livrer en 30 minutes seulement !

Sommaire du dossier
Retour au dossier Mémoire, rapport de stage : la couverture Mémoire, rapport de stage : de la page de garde à l’introduction Mémoire, rapport de stage : le sommaire et les titres Mémoire, rapport de stage : les illustrations Mémoire, rapport de stage : les notes Mémoire, rapport de stage : bibliographie, index et lexique Mémoire, rapport de stage : les annexes