1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Recherche d’emploi : bien gérer sa réputation sur Internet
  4. Recherche d’emploi : les 7 règles d’or du personnal branding
Coaching

Recherche d’emploi : les 7 règles d’or du personnal branding

Envoyer cet article à un ami

Comment maîtriser son image sur les moteurs de recherche ? Développer son réseau professionnel sur LinkedIn et Viadeo ? Effacer les traces numériques compromettantes ? Dans leur ouvrage "Bien gérer sa réputation sur Internet", 3 jeunes diplômés de Télécom Ecole de Management livrent un mode d’emploi de l'e-réputation personnelle. Extraits et interview.

Ce qui suit est extrait du livre d’Anthony Babkine, de Mounira Hamdi et de Nabila Moumen, "Bien gérer sa réputation sur Internet" aux éditions Dunod. Fadhila Brahimi, fondatrice et dirigeante du Cabinet FB-Associés, présente les règles d'or pour un personal branding puissant, pertinent et efficace.


1. Votre nom est votre clé de voûte


Que vous soyez en recherche d’emploi, en création d’entreprise ou encore en poste à l’affût d’une opportunité, positionnez clairement votre nom et votre prénom dans les espaces les plus stratégiques. Pour vous démarquer, vous pouvez utiliser votre second prénom ou les initiales de vos prénoms. 

Nommez vos photos et tous les documents de votre boîte à outils et de vos press-books pour que les moteurs de recherche et les internautes puissent relier les informations entre elles.

Achetez un nom de domaine avec votre nom pour faire héberger un blog (ou site, page web) ou pour rediriger ce nom de domaine vers une page "portfolio" telles que about.me, flavors.me, Tki’mee ou encore DoYouBuzz. Conservez la même rêgle pour vos commentaires en ligne et vos signatures en conservant la même composition et le même ordre.


2. Tout est message

L’être humain est attiré par les images avant de regarder un texte. Aussi, évitez la photo d’identité de votre passeport ou celle de vos dernières vacances. Investissez ou faites-vous aider d’un ami photographe pour faire une photographie de qualité (pixel, cadre, lumière). 


L’idéal serait de faire plusieurs photos et de pouvoir les transformer en avatar (un cadre centré sur votre visage). Une photo en dit long sur vous. Vous pouvez imaginer que celle-ci puisse vous mettre en scène dans le cadre de votre activité ou comporter des éléments qui ont un sens, une expression ou une histoire. Dans certains cas, vous pouvez envisager une photo "artistique" de type logo mais sachez que les internautes apprécient de voir le regard de leur interlocuteur.

Imaginez également une photo différente suivant les plateformes. Certains services vous proposent de personnaliser votre interface. Identifiez les 2 ou 3 couleurs qui correspondent à vos valeurs et à votre personnalité.


3. Racontez votre histoire comme un marketeur

Il n’y a pas plus ennuyant qu’un CV en ligne. Reprenez les composantes de votre identité de marque et listez les 10 mots-clés qui vous correspondent le plus. Dans certains cas, on vous demandera d’inscrire vos mots-clés ; dans d’autres cas, vous serez le plus souvent invité à compléter une mini-biographie allant de 10 à 15 lignes ou 140 caractères. Formalisez ces différentes présentations à l’aide des mots-clés.

Il vous faut également un slogan ou une promesse : une phrase qui vous correspond le mieux en toutes circonstances. Évitez encore une fois de coller votre CV et exprimez ce que vous savez faire, dans une situation donnée. Étayez votre présentation en listant vos séries, vos romans, vos musiques ou vos émissions TV & radio préférés dans l’optique de signifier quelque chose.


4. Agissez continuellement comme un RP

Capitalisez sur vos réalisations et concentrez-les sur un espace comme Slideshare pour les présentations Powerpoint, Youtube, Dailymotion ou Viméo (pour les formats longs) pour les vidéos, Flickr ou Picassa pour les photos. Retrouvez vos anciennes réalisations et captez toutes celles à venir pour les mettre en ligne et constituez un press book.

Une citation dans un blog peut être ajoutée dans une rubrique "On parle de nous", une interview dans un magazine doit figurer dans votre press book etc. Et si vous n’en n’avez pas, rapprochez-vous des organisateurs d’évènements pour leur suggérer une proposition de rencontre. Interviewer les autres est aussi un bon moyen d’élargir son réseau et se faire connaître. Un bon RP a toujours une carte de visite sur lui avec un lien vers une page professionnelle.

Lorsque vous rencontrez une personne, poursuivez l’échange dans le monde virtuel en demandant une mise en relation. Mais attention, si vous commencez à collecter des cartes de visite sans organisation, vous risquez de vous retrouver avec un cimetière de noms. Utilisez le dos de vos cartes de visite pour noter le lieu, la date, le contexte et autres éléments de mémorisation. Inscrivez ces données dans votre carnet d’adresses et sur le profil web des personnes (rubrique "notes"). Sachez entretenir la relation au-delà de la prise de contact, les fêtes sont pour cela d’excellentes occasions.


5. Organisation quand tu nous tiens

Le web et le réseautage sont des activités chronophages. Optez pour un rythme déterminé en donnant des habitudes à votre réseau. Animez réguliérement vos différents profils aux mêmes heures, définissez des rubriques et un style. Si vous participez ou organisez un évènement, faites-le savoir à l’avance car il se vit avant, pendant et après.

Aussi, plus vous en parlez mieux c’est. Mais attention aux spams ou à la communication en mode robot. Identifiez les habitudes de votre réseau pour connaître la meilleure heure et le meilleur moment de la semaine pour les toucher. Il vous faut également un tableau de bord pour la gestion de votre veille et de votre e-réputation.


6. Être là où il faut et au bon moment

Inscrivez-vous dans des groupes/hubs et à des newsletters, abonnez-vous à des blogs/sites de référence dans 3 domaines : votre secteur d’activité, votre métier et votre région. Identifiez ainsi les acteurs majeurs et les réseaux actifs pour participer aux discussions pertinentes et aux évènements qui vous permettront d’être vu par vos pairs et prescripteurs. Il est important de cultiver simultanément l’adage "être vu, lu et entendu". 


Si vous participez à un évènement, prenez des photos et faites un résumé de ce que vous avez retenu. Partagez-le avec votre réseau et les personnes rencontrées lors de cet évènement. Donnez-vous pour objectif d’entretenir votre curiosité en participant une fois par semaine à un échange collectif.


7. Votre réseau est une barrière de corail

Votre image et votre identité sont alimentées par le regard des autres. Votre réseau vous aidera à affiner votre projet et à atteindre vos buts, à condition d’être habité par le "No Pain No gain", (pas d’effort pas de gain) ou encore "il faut savoir donner pour recevoir". Votre réseau est fragile et a besoin de votre attention. Soyez à son écoute en répondant aux sollicitations ou en lui proposant des articles à lire ou des astuces qui correspondent à leurs attentes. C’est en entretenant ce lien que vous parviendrez à rester dans leur mémoire et à les solliciter en cas de besoin.

L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats, etc.) et informelles (commentaires, publications, avis, notes, billets, photos...). L’ensemble de ces informations composent une identité numérique plus globale qui caractérise un individu, sa personnalité, son entourage et ses habitudes. Ces petits bouts d’identité fonctionnent comme des gènes : ils composent l’ADN numérique d’un individu*.

* Source : Frédéric Cavazza, consultant Web et blogueur français, octobre 2006.



"Bien gérer sa réputation sur Internet" (éditions Dunod, 16,90 €) d'Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen.

Pour aller plus loin : Réseaux sociaux pro : les règles d’or pour un profil efficace / Réseaux sociaux : 5 conseils pour réussir son passage de Facebook à LinkedIn et Viadéo

Sommaire du dossier
Retour au dossier Recherche d'emploi : les 7 règles d’or pour être recruté en ligne Recherche d’emploi : les 7 règles d’or du personnal branding E-réputation : comment supprimer ses traces numériques