Le candidat idéal selon les recruteurs en droit : "Soyez curieux et bien préparé"

Par Olivier Van Caemerbeke, publié le 10 Janvier 2014
3 min

Magali Lucas est avocate en contentieux des affaires chez Norton Rose Fulbright LLP, et avocate au barreau de Paris depuis 2006.. Elle est diplômée d'un DESS de droit et pratique des affaires internationales (Nice-Sophia-Antipolis, 2001).

L'une des questions que je pose systématiquement aux candidats est celle relative à la connaissance des membres de l'équipe dans laquelle ils postulent.

Il est essentiel que le candidat puisse être en mesure de citer les noms d'un, voire de plusieurs avocats qui composent l'équipe ou – à tout le moins – le nom de l'associé à la tête du département dans lequel il postule.

Or ce n'est pas toujours le cas ! Aujourd'hui, toutes les informations nécessaires sont disponibles sur les sites Internet des cabinets d'avocats ou se dénichent facilement sur les différents moteurs de recherche.

Un candidat suffisamment curieux et sérieux se sera renseigné sur les succès reconnus de certains avocats du ­cabinet, sur les dossiers importants de l'équipe, sur les articles récents rédigés par les avocats et parus dans des revues juridiques spécialisées ou encore sur les interventions de ces derniers dans la presse en général.

Manifestez votre réel intérêt


Par ailleurs, démontrer sa motivation et sa détermination demeure indispensable. Le candidat doit être capable d'expliquer pourquoi il postule précisément dans ce cabinet d'avocats et non dans un autre. Invoquer la seule renommée du cabinet n'est pas suffisant.

Il doit faire preuve d'imagination et de curiosité, non seulement pour les matières de droit qui l'intéressent, mais également quant aux raisons pour lesquelles il souhaite rejoindre cette équipe en particulier.

Sachez vous exprimer en anglais


Le candidat doit aussi être préparé à ce qu'on lui demande de s'exprimer en anglais, que cela soit sur un sujet de droit ou sur l'un des éléments de son parcours professionnel ou personnel. Un excellent niveau d'anglais est, en effet, requis dans la plupart des cabinets anglo-saxons.

Enfin, je recommande de préparer quelques questions à poser au recruteur. Cela manifeste l'intérêt du postulant pour le stage. Un candidat qui n'aurait aucune interrogation sur les missions qui l'attendent pourrait laisser l'impression qu'il manque d'intérêt ou de curiosité pour le poste.

Toutefois, si vous craignez de n'avoir rien à demander, il est possible de préparer une formule type pour remercier le recruteur tout en lui indiquant que l'entretien a, pour le moment, répondu à l'ensemble de vos interrogations.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !