Vrai ou faux ? En tant que stagiaire, on ne peut pas travailler plus de 35 heures par semaine

Par Cécile Peltier, publié le 28 Juillet 2014
2 min

VRAI, MAIS...

Vous ne pouvez pas travailler plus que votre maître de stage. Le temps de présence du stagiaire fixé par la convention de stage ne peut pas excéder la durée de travail des salariés de l’organisme d’accueil, soit 35 ou 39 heures par semaine.

Le cabinet d’audit et de conseil EY - un secteur souvent pointé du doigt - se dit très vigilant sur ce point : “Les journées à rallonge pour les stagiaires ne doivent pas en principe concerner les grands réseaux de cabinets, même si nous sommes, il est vrai, sur des métiers avec de gros horaires de travail, assure Sylvie Magnen, associée en charge de la stratégie des ressources humaines EY France, Luxembourg, Maghreb. Nous avons mis en place des règles très strictes afin qu’ils restent dans le cadre des 35h. EY est une grande entreprise et les garde-fous sont nombreux : nous avons un planning, des ressources humaines très présentes et des managers briefés.”

Ces dispositions, comme les horaires de travail, sont précisées dans la convention de stage et sont valables pour toute heure de travail effectif (par exemple, le temps de trajet de votre domicile à votre lieu de stage ne rentre pas dans cette catégorie) ou de présence sur les lieux de travail (article L. 6343-2). L’inspection du travail veille !

En pratique…

À en croire les témoignages de certains stagiaires, toutes les structures ne sont pas très sourcilleuses sur le respect des horaires de travail… Thomas, 25 ans, stagiaire dans un cabinet d'avocats parisien, en sait quelque chose. "Ma journée de stage commence à 9h00 mais ne se termine jamais avant 20h00 voire 21h00, même le vendredi !" indique-t-il.



Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !