Quelles questions poser à la fin d’un entretien d’embauche ?

Par l'Etudiant, publié le 29 Juin 2022
6 min

Questions sur le poste, sur l’équipe, sur l’entreprise… Les questions à poser à la fin d’un entretien d’embauche sont nombreuses. Découvrez des exemples des meilleures questions à poser aux recruteurs pour mettre en avant votre intérêt pour le poste visé.

Quelles questions poser à la fin d’un entretien d’embauche ? : exemples de sujets que le candidat peut aborder

Afin de mieux vous aider à visualiser le genre de questions que vous pouvez poser à la fin d’un entretien d’embauche, le plus simple reste encore de les classer dans différentes catégories.

Exemples de questions sur le poste

  • S’agit-il d’une création de poste ? ;
  • Un temps de formation est-il prévu avant de démarrer les missions ? ;
  • Les missions sont-elles vouées à évoluer rapidement ? ;
  • Quels sont les logiciels utilisés dans le cadre des missions à effectuer ? ;
  • Quel est l’enjeu prioritaire sur ce poste ?

Exemples de questions sur l’entreprise

  • Quels sont les objectifs de l’entreprise sur les prochaines années ? ;
  • L’entreprise bénéficie-t-elle d’un système de prime d'intéressement ? ;
  • Comment l’entreprise a-t-elle géré l’impact de la crise sanitaire ? ;
  • Quels sont les challenges auxquels l’entreprise doit faire face ? ;
  • Quels sont les gros projets actuellement en cours de développement ?

Exemples de questions sur le processus de recrutement

  • Combien de candidats recevez-vous pour ce poste ?
  • Quelles compétences sur mon CV ont retenu votre attention ?
  • Quand pensez-vous être en mesure de me donner une réponse définitive ?
  • Un autre entretien est-il prévu par la suite ?
  • Des tests de mise en situation sont-ils à prévoir ?

Exemples de questions sur le quotidien au travail

  • Des jours de télétravail sont-ils autorisés dans la semaine ? ;
  • Combien de personnes composent l’équipe à intégrer ?
  • Y a-t-il régulièrement des événements organisés entre salariés en dehors des heures de travail ? ;
  • Pouvez-vous me décrire une journée type de travail ici ?
  • Des déplacements sont-ils régulièrement prévus ?

Exemples de questions sur la personne que vous remplacez

  • Est-il possible de rencontrer cette personne ?
  • Est-ce que c’est cette personne qui va se charger de ma formation ?
  • Quels étaient ses principaux points forts ?
  • Vais-je reprendre des projets qu’il avait commencés ?
  • Serait-il possible d’avoir son contact ?

Lire aussi

Est-il obligatoire de poser des questions à la fin d’un entretien d’embauche ?

Chaque entretien (ou presque) se termine de la même manière : le recruteur vous demande si vous avez des questions à lui poser concernant le poste à pourvoir ou à l’entreprise qui recrute. Si vous avez le choix de répondre par la négative, sachez que cela peut être mal perçu, car cela peut donner l’impression d’un manque de curiosité, voire d’un manque d’intérêt de votre part pour le poste et pour l’entreprise.

Même si vous avez bien intégré les spécificités du poste et les valeurs de l’entreprise, il y a forcément des aspects qui n’ont pas été abordés au cours de l’entretien. Il est donc plus que recommandé de venir bien préparé et muni d’une série de questions à poser à la fin de l’entretien d’embauche.

Lire aussi

Alternance, CDI, CDD… Y a-t-il des différences dans les questions à poser à la fin d’un entretien d’embauche ?

D’une manière générale, un entretien est très similaire selon que vous postuliez en alternance, à un CDI ou un CDD. Toutefois, la nature du contrat implique certaines questions particulières. Ainsi, pour un alternant, il semble plus logique de s’interroger sur l’encadrement proposé, la manière dont les études peuvent interférer avec le travail ou encore les possibilités d'embauche à la fin du contrat d’apprentissage.

À l’inverse, une personne qui postule pour un CDI peut d’ores et déjà se projeter à plus long terme et évoquer la question de l’évolution de ses missions, de son poste et de sa place au sein de l’entreprise.

Lire aussi

Que faire si l’on n’a pas de questions à poser à la fin d’un entretien d’embauche ?

Si vous estimez avoir fait le tour des sujets les plus importants, n’hésitez pas à aborder des thématiques plus terre à terre. Elles peuvent concerner la suite du processus de recrutement, le secteur géographique dans lequel est située l’entreprise ou encore le réseau de transport pour vous y rendre. Ces questions qui peuvent paraître anodines témoignent pourtant du fait que vous vous projetez déjà dans l’entreprise.

Sachez aussi que c’est pour vous le moment de revenir sur un point déjà abordé au cours de l’entretien et que vous aimeriez approfondir. Si vous estimez avoir oublié un point essentiel ou ne pas avoir été assez convaincant dans l’une de vos réponses, c’est le moment de vous rattraper !

Lire aussi

Pourquoi faut-il préparer un entretien d’embauche ?

Plus vous vous préparez en amont, moins vous avez de risques de buter sur des questions ou de devoir improviser dans l’urgence. Même si vous êtes un bon orateur et que l’entretien avec un recruteur ne nous fait pas peur, vous n'êtes pas à l’abri d’une question inattendue ou de donner l’impression au recruteur de prendre l’entrevue à la légère.

Pour éviter ce genre de déconvenues, vous avez donc tout intérêt à anticiper les questions les plus fréquentes en entretien d’embauche. En construisant un modèle de réponse adapté pour chacune d’entre elles, vous limitez considérablement les risques de passer à côté. De la même manière, ne sous-estimez pas l’importance de vous renseigner sur l’employeur. Aujourd’hui, il est très facile d’avoir accès aux dernières actualités de la plupart des entreprises en l’espace de quelques clics, alors pourquoi s’en priver ?

Lire aussi

Nos derniers conseils sur les questions à poser en fin d’entretien d’embauche

En bref, vous avez l’embarras du choix pour ce qui est des questions à poser au recruteur à la fin de l’entretien d’embauche. Si vous prenez des notes (ce qui est vivement conseillé !), n’hésitez pas à relever au fur et à mesure de l’entrevue les différents points sur lesquels vous souhaitez revenir et qui peuvent faire l’objet d’interrogations.

Enfin, gardez à l’esprit que l’entretien ne se termine que lorsque vous quittez définitivement l’enceinte de l’entreprise. Il serait regrettable de faire mauvaise impression auprès d’un salarié, car vous avez ignoré son bonjour dans l’ascenseur, trop occupé à pianoter sur votre téléphone.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !