1. Tour de France 2015 : ils ont décroché un job sur la Grande Boucle

Tour de France 2015 : ils ont décroché un job sur la Grande Boucle

Envoyer cet article à un ami
Le Tour mobilise pas moins de 600 caravaniers à des postes divers : hôtes/hôtesses, ambassadeurs, chauffeurs… // © Photo fournie par le témoin
Le Tour mobilise pas moins de 600 caravaniers à des postes divers : hôtes/hôtesses, ambassadeurs, chauffeurs… // © Photo fournie par le témoin

Chaque année, des centaines de jeunes sont recrutés par la caravane publicitaire pour assurer l’animation et distribuer des millions de cadeaux sur les routes du Tour de France. Un job d’été qui en fait rêvé plus d’un. Sur le Tour 2015, l’Etudiant a rencontré cinq heureux élus qui nous expliquent comment ils sont parvenus à décrocher le Graal sur la plus célèbre compétition cycliste.

Le succès du Tour de France ne se mesure pas seulement aux millions de (télé)spectateurs. La Grande Boucle, c'est également 180 caravanes publicitaires qui accompagnent les coureurs depuis 1930. Les missions de Maëva, Sacha, Mathieu, Florine et Vincent ? "Au-delà de promouvoir leur marque, c'est de "mettre le feu" sur les routes de France et de distribuer des tonnes de cadeaux", s'amuse Vincent, professeur de physique-chimie dans la région de Bordeaux.

Quels jobs ?

Le succès des mythiques caravanes repose sur leur solide organisation. En 2015, pas moins de 600 caravaniers sont mobilisés à des postes divers : hôtes/hôtesses, ambassadeurs, chauffeurs… De quoi conjuguer travail et "fiesta". Mais attention ! 21 étapes, 3.360 kilomètres : le défi est de taille. Pourtant, c'est une expérience très formatrice et riche en rencontres. Mais pas forcément celles que vous espérez : en effet, les chances de croiser les coureurs sont minces.

Où postuler ?

Vous souhaitez participer à cette aventure sportive et humaine ? La règle d'or est de postuler très tôt. "Dès décembre, il faut envoyer son CV et sa lettre de motivation", explique Florine, étudiante en droit à Amiens. Avec deux possibilités : soit vous candidatez directement auprès d'une ou plusieurs marques présentent sur le Tour, soit directement sur le site de l'organisation, ASO (Amaury Sport Organisation).

La sélection

La sélection se fait en plusieurs étapes. Tout d'abord, la présélection sur CV et lettre de motivation. Insistez sur vos expériences en collectivité. Les présélectionnés sont ensuite convoqués à un entretien collectif. "Ce qui fait la différence, c'est la motivation et la réactivité", assure Maëva, étudiante en BTS (brevet de technicien supérieur) à Rennes. Dernière étape, la sélection. Des milliers de candidatures arrivent chaque année. Démarquez-vous et si vous avez un réseau, n'hésitez pas à l'actionner. Sans oublier les anciens qui seront toujours prêts à vous donner des tuyaux.

Pour quel salaire ?

Trois semaines non-stop, 15 heures par jour de travail en moyenne pour un salaire équivalent au SMIC, auquel il faut ajouter le gîte et le couvert. En d'autres termes, tout est payé. Ce qui fait au final, un joli "pactole".

Sommaire du dossier
Ils ont décroché un job sur la Grande Boucle : Maëva, étudiante à Rennes Ils ont décroché un job sur la Grande Boucle : Sacha, étudiant en école de commerce Ils ont décroché un job sur la Grande Boucle : Mathieu, lycéen Ils ont décroché un job sur la Grande Boucle : Florine, étudiante en droit Ils ont décroché un job sur la Grande Boucle : Vincent, enseignant