1. La minute APB : comment se déroule le tirage au sort
Décryptage

La minute APB : comment se déroule le tirage au sort

Envoyer cet article à un ami

VIDÉO. En 2017, on trouve 12.730 formations sur APB. Parmi elles, ce sont les licences à capacité limitée, identifiées par une pastille jaune sur la plate-forme, qui peuvent être concernées par un tirage au sort.

Mais pas partout et pas systématiquement : uniquement lorsqu'il y au moins plusieurs dizaines de candidats de plus que la capacité d'accueil indiquée par l'université. C'est souvent le cas dans les filières STAPS, droit ou psycho, mais aussi, selon les académies, en sciences de l'éducation par exemple.

Alors comment sont départagés les candidats par APB ? Sont tout d'abord classés les candidats résidant ou ayant obtenu le bac dans l'académie où se situe la licence ou la PACES demandée. Par exemple, pour une licence de droit à l'université d'Assas à Paris, APB prend d'abord en compte les candidatures parisiennes.

Dans ce premier groupe, les candidats sont classés selon le rang du vœu qu'ils ont accordé à à la licence de droit d'Assas parmi l'ensemble des vœux de licence ou de PACES dans leur dossier APB.

Pour départager les candidats ayant obtenu le même classement à l'issue de cette première phase, il est procédé à un second classement de ceux-ci, en fonction de la priorité qu'ils ont donnée à cette licence de droit parmi l'ensemble des vœux formulés sur APB.

S'il reste des candidats ayant le même rang de classement, une priorité est faite à ceux d'entre eux qui sont mariés, pacsés, vivent en concubinage, ou ont une ou plusieurs personnes à charge. Ensuite, les candidats des autres académies sont classés, selon le même procédé.