1. La minute APB : quelle stratégie pour classer ses vœux avant le 31 mai ?
Décryptage

La minute APB : quelle stratégie pour classer ses vœux avant le 31 mai ?

Envoyer cet article à un ami

VIDÉO. Vous hésitez dans le classement de vos vœux sur APB ? C'est une étape très importante de la procédure Admission-postbac, réfléchissez-y bien ! Vous pouvez le modifier jusqu’au 31 mai à minuit !

Vous hésitez dans le classement de vos vœux sur APB ? Vous pouvez encore le modifier jusqu'au mercredi 31 mai à minuit.

Rappelez-vous qu'APB ne vous fera, au mieux, qu’une seule proposition d’admission le 8 juin : la meilleure possible par rapport à l’ordre de vos vœux (lire l'encadré “Une exception : les formations en apprentissage”).

Si votre vœu n° 2 est accepté, ceux qui sont moins bien classés s’annuleront définitivement. Vous pourrez seulement espérer obtenir votre vœu n° 1 à la phase d'admission suivante.

Lire aussi : Toutes nos "minutes APB" pour tout comprendre de la procédure Admission-postbac

Quel est l’ordre idéal ?

D'une manière générale, le meilleur conseil que l'on puisse vous donner est de mettre en vœu n° 1 la formation que vous voulez absolument intégrer... Même si elle est sélective et même si vos chances sont maigres : pas d'autocensure !

Les établissements ne connaissent pas l’ordre de vos vœux. Vous ne serez donc pas défavorisé par une formation sous prétexte que vous ne l’avez pas mise en tête de liste.

Mais ce conseil n'est pas valable dans toutes les situations. Voici deux exemples.

Le cas des licences à capacité limitée (pastille jaune)

Les licences à capacité limitée, c’est-à-dire celles qui ont une pastille jaune dans APB, ne peuvent pas satisfaire toute la demande. 

L’algorithme d'Admission-postbac prend alors en compte l'ordre du vœu pour décider des candidats qui seront admis en priorité dans la formation. Vous avez donc tout intérêt à placer en vœu n° 1 la licence à pastille jaune proposée par l’université de votre académie (vous y êtes prioritaire). Cela augmente fortement vos chances d’avoir une proposition d'admission (sauf dans certains cas, notamment en STAPS, où il y a très souvent plus de vœux n° 1 de l’académie que de places).

Lire aussi : Pourquoi l'ordre des vœux est important sur APB

Le cas des doubles licences

Les doubles licences qui recrutent par APB sont des cursus exigeants : pour nombre d'entre elles, les universités recrutent sur dossier scolaire.

Si vous mettez une double licence en vœu n° 1 et une licence à pastille jaune en vœu n° 2, vous aurez statistiquement peu de chances d’être accepté en double cursus car la capacité d’accueil est faible… Et vous risquez de ne pas avoir de place en licence à capacité limitée puisque vous ne l’avez pas mise en vœu n° 1 !

À l’inverse, si vous demandez la licence à pastille jaune de votre académie en vœu n° 1, vous avez toutes les chances d’être pris… Mais votre vœu n° 2 en double cursus s’annulera !

Dans ce cas, il est très difficile de choisir l’ordre. Si vous avez un très bon dossier scolaire, que vous êtes bosseur et très motivé pour le double cursus... tentez votre chance !

Enlever un vœu de sa liste

N’oubliez pas que vous pouvez aussi retirer de votre liste de vœux une formation à laquelle vous ne voulez plus postuler. Pour cela, cliquez sur “Enlever” et elle se retrouvera dans la colonne de droite “vœux non classés”.

Une exception : les formations en apprentissage
Sur APB, vous pouvez formuler des vœux en apprentissage jusqu'au 25 septembre 2017 à minuit. Il s'agit d'une liste à part, et vous n'avez pas à classer ces vœux par ordre de préférence. Si vous décrochez un contrat d'apprentissage et que la formation visée a encore de la place, vous serez accepté... Mais si vous avez déjà eu une proposition d'admission dans une formation sous statut scolaire, il vous faudra alors choisir entre les deux.

Vœux groupés
Vous pouvez intercaler d'autres vœux entre les sous-vœux d'une candidature groupée en droit, psychologie et STAPS.