10 bonnes raisons d’effectuer une mission de Service Civique

Par L'Etudiant Fab, publié le 23 Novembre 2021
6 min

Le Service Civique est un dispositif proposé par l’État pour encourager les jeunes à s’engager dans des causes d’intérêt général. Les actions proposées sont très variées, allant de la prévention pour la sauvegarde de l’environnement à l’accompagnement de personnes vulnérables. Découvrez 10 bonnes raisons de se porter volontaire pour effectuer une des missions proposées par l’Agence du Service Civique.

Depuis 2010, l’Agence du Service Civique propose aux jeunes de s’engager dans des missions au sein d’organismes ayant pour but, par exemple, d’apporter un soutien aux populations locales ou d’organiser des actions de sensibilisation sur des causes d’intérêt public.

1 – Être utile à ceux qui en ont le plus besoin

Le Service Civique repose sur des missions qui ont toutes pour but de contribuer à la vie d’organismes venant notamment en aide aux publics fragiles. Le volontaire peut être amené à accompagner des personnes dans leur convalescence, dans leur réinsertion, des personnes âgées en situation de précarité, par exemple.

2 – Acquérir de nouvelles compétences personnelles utiles pour son avenir, notamment dans le monde professionnel

L’engagement en Service Civique est souvent le premier pas vers un parcours professionnel riche. C’est une étape où le volontaire gagne en confiance en lui, découvre des compétences, les met au service des autres. Il en développe aussi au contact des personnes qu’il aide et de celles qui travaillent dans son organisme d’accueil : le travail en équipe, par exemple, ou l’autonomie, la créativité, le sens des responsabilités, la capacité d’organisation, d’initiative ou d’adaptation. Une expérience en Service Civique constitue, ainsi, un bon moyen d’acquérir de nouvelles compétences, des savoir-faire, mais aussi des savoir-être qui sont tout à fait valorisables sur un CV.

3 – Être indemnisé

Toutes les missions du Service Civique sont indemnisées d’un montant de 580 euros par mois. Cette indemnité peut être majorée d’environ 107 euros net, sur critères sociaux.

4 – Booster son profil professionnel

Donner une nouvelle orientation à son profil professionnel grâce à une mission en Service Civique est une pratique très courante pour de nombreux jeunes.En effet, il n’est pas forcément facile de trouver un premier emploi qui soit en adéquation avec ses attentes et ses aspirations. Une mission de Service Civique en France ou à l’étranger peut enrichir son CV pour rendre son profil plus attractif sur le marché du travail. Pendant son Service Civique, le volontaire est également suivi par un tuteur désigné au sein de l’organisme d’accueil. Ce dernier aide le jeune à bien comprendre ses missions quotidiennes et à préparer l’après.

5 – S’insérer dans le monde du travail

S’insérer sur le marché de l’emploi par le biais d’une première expérience en Service Civique est un bon moyen d’exprimer aux recruteurs sa motivation et son sens de la solidarité. En effet, se mettre au service de l’intérêt général pendant quelques mois ou un an est aussi une bonne façon de démarrer son parcours de vie, notamment professionnel.

6 – Vivre une aventure humaine

Rendre visite à des personnes âgées, sensibiliser les enfants au tri des déchets ou aux conduites à risques, accompagner et soutenir des personnes sans-abris ou en situation de handicap… Ces missions privilégient le contact humain et favorisent les rencontres entre des publics de tous horizons. Pour le bénévole, cette démarche est un marqueur d’engagement fort et fait acte de fraternité.

7 – Faire un point sur son orientation

Avant une reprise d’études ou un premier emploi, il peut être bon de consacrer du temps à une mission de bien commun qui permet de s’ouvrir et de découvrir d’autres types d’activités professionnelles au sein de l’organisme d’accueil. À ce titre, le Service Civique met à disposition des candidats au volontariat de nombreuses missions pouvant susciter des vocations et qui permettent aux jeunes de se découvrir de nouveaux centres d’intérêt.

8 – Se dépasser pour les autres

Lors d’une mission en Service Civique, la motivation des volontaires est alimentée par le contact quotidien avec des publics divers. Effectuer une mission en Service Civique implique une forte composante humaine. S’investir dans une cause est une expérience formatrice qui permet de se surpasser pour soi, mais aussi pour les autres.

9 – Vivre une expérience à l’étranger

Le Service Civique constitue une belle occasion de vivre une expérience en Europe ou dans un autre pays du monde. Les missions, humaines et interculturelles, proposent aux jeunes de contribuer à une cause qui change le monde et leur vision de l’autre. En cela, le Service Civique est aussi un bon moyen de découvrir d’autres pays, tout en y apportant une contribution positive.

10 – Mettre en pratique ses compétences dans le domaine de son choix

Pendant ou après leurs études, les jeunes ont souvent hâte de pouvoir mettre en pratique les connaissances qu’ils ont acquises. Ils sont également nombreux à souhaiter donner du sens à leur parcours en effectuant, par exemple, des missions auprès de publics en difficulté ou de causes d’intérêt général. Pour ces profils, le Service Civique est l’occasion de se confronter au réel, de transmettre des savoirs et de partager des moments conviviaux et humains.

Articles les plus lus

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !