1. Boire ou conduire…

Boire ou conduire…

Envoyer cet article à un ami

Si boire un verre en soirée ou s’en griller une de temps en temps n’est pas nocif, une consommation plus régulière doit vous alerter. Avez-vous atteint le seuil de dangerosité ? Voici de quoi vous éclairer.

Avec 45.000 décès par an liés à sa consommation, l'alcool est la deuxième cause de mort évitable après le tabac. Pourtant, on ne mesure pas toujours l’ampleur des dangers qu'il fait courir. : troubles psychiques, psychologiques, maladies cardio-vasculaires, du foie, du pancréas, mais aussi risque d’isolement et de marginalisation. Premier des dangers : l’alcool au volant, cause principale de mortalité des 15-24 ans.

Pour éviter tout risque d’accident, le plus simple est encore de désigner un capitaine de soirée. Baptisé Sam par la Prévention routière (informations sur le site rentrerenvie.fr), il prend l’engagement de ne pas boire une goutte d’alcool et peut ensuite ramener tout le monde à bon port. À la prochaine sortie, c’est un autre capitaine qui s’y colle. Le tour est joué, en toute sécurité !
 
Géraldine Dauvergne et Marie-Anne Nourry
Juillet 2012

À lire aussi

- Soirée médecine : “biture express chez les étudiants”.
- L'alcool et la mysoginie, les ingrédients d'un bizutage “réussi”.
- Test : êtes-vous fêtard ?
- Test : savez-vous prendre soin de vous ?

 
Sommaire du dossier
Retour au dossier Alcool : évaluez votre addiction Alcool : prudence les soirs de fête Boire ou conduire… Des problèmes avec l'alcool ? Modifiez votre rythme Tabac : et si on arrêtait de fumer ? Tabac : évaluez votre dépendance