1. Lifestyle
  2. Santé étudiante
  3. Sécurité sociale : les démarches à effectuer en tant qu'étudiant
Boîte à outils

Sécurité sociale : les démarches à effectuer en tant qu'étudiant

Envoyer cet article à un ami
Depuis septembre 2019, tous les étudiants sont rattachés au régime général de la Sécurité sociale. // © Alexandre GELEBART/REA
Depuis septembre 2019, tous les étudiants sont rattachés au régime général de la Sécurité sociale. // © Alexandre GELEBART/REA

Depuis septembre 2019, tous les étudiants sont affiliés au régime général de la Sécurité sociale, quels que soient leur formation ou leur niveau d’études. Plus besoin de faire de démarches supplémentaires. Alors, comment serez-vous remboursé ? Récap.

Dès septembre 2018, tous les nouveaux étudiants entrant dans le supérieur étaient affiliés au régime de la Sécurité sociale de leurs parents. À partir de la rentrée 2019, la mesure s'est ensuite étendue plus largement à tous les étudiants, tous niveaux d'études et formations confondus. L’affiliation est désormais automatique, plus besoin de souscrire à une sécurité sociale spéciale auprès des mutuelles étudiantes.

Aucune démarche à faire pour les étudiants

Il n’y a aucune démarche à faire pour être inscrit à la Sécurité sociale. Les étudiants restent inscrits sur le régime de leurs parents. Ainsi, il n’y a pas de frais supplémentaires à payer pour bénéficier de la protection sociale. La seule démarche à accomplir est la mise à jour de votre carte vitale. Pour cela, vous pouvez vous rendre directement dans votre Caisse d'assurance maladie ou en pharmacie.

Pour compléter la protection de la sécurité sociale, vous pouvez souscrire à une mutuelle complémentaire. Choisissez celle que vous voulez, étudiante ou non.

Lire aussi : Finie la Sécurité sociale étudiante, place à une "contribution" de 90 €

Trouvez un médecin traitant proche de chez vous

Pour être mieux remboursé, il faut désigner un médecin généraliste comme médecin traitant. La plupart des jeunes en ont déjà un, mais il est parfois conseillé d’en changer si vous déménagez, pour avoir un médecin plus proche de chez vous. La démarche est facile : Il suffit d’aller voir le médecin que l’on souhaite choisir pour médecin traitant et le lui dire. Il se chargera ensuite d’informer la CPAM par une démarche en ligne. Pas de formulaire à remplir ou de courrier à envoyer, votre choix est directement enregistré par la caisse d’Assurance Maladie.

Pensez à consulter votre médecin avant de prendre rendez-vous chez un spécialiste pour bénéficier d'un meilleur remboursement. Attention, cela ne s'applique pour vos visites chez l’ophtalmologue, le gynécologue, le psychiatre (ou neuropsychiatre pour les 16–25 ans) ou encore le stomatologue (sauf pour des actes chirurgicaux lourds).

Lire aussi : Santé étudiante : ce qui vous est remboursé (ou non) par la Sécurité sociale

Des astuces à connaître

L’ensemble des informations concernant les remboursements sont disponibles sur le site Ameli. Il est toujours préférable de se renseigner avant d’aller consulter un médecin ou un spécialiste pour connaître les tarifs pratiqués et le taux de remboursement auquel vous aurez droit.

Une fois votre compte personnel créé sur Ameli, gardez précieusement votre code d’accès. Si vous le perdez, on vous le renverra par courrier postal n’oubliez donc pas de modifier votre adresse lorsque vous déménagez. Vous pouvez également y avoir accès en appelant au 36 46. C’est sur cet espace que vous pourrez notamment télécharger une attestation de droits.

Lire aussi : Santé étudiante : où prendre soin de soi dans son établissement ?