1. « Une adaptation du dispositif des bourses d’études est nécessaire »

« Une adaptation du dispositif des bourses d’études est nécessaire »

Envoyer cet article à un ami

L’une des deux grandes parties du rapport 2009 du médiateur de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur présenté mardi 22 juin 2010 par Monique Sassier est consacrée à l’amélioration du dispositif des bourses de l’enseignement supérieur. La médiatrice nous explique pourquoi.

Les étudiants vous sollicitent-ils souvent pour des problèmes liés aux bourses ?
En 2009, plus de 80% des demandes des étudiants concernaient des problèmes financiers et portaient particulièrement sur les bourses (voir encadré). Certains d’entre eux nous signalent la mise en péril de leur poursuite d’études pour des raisons financières. Notamment parce qu’ils cumulent un travail important à côté de leurs études. Ou encore parce que leur situation familiale a changée et n’est pas prise en compte dans le calcul de leur bourse, celui-ci reposant sur les revenus de la famille pour l’année N-2.

Quelles améliorations préconisez-vous afin d’éviter ce type de problèmes ?
Pour le point que je viens d’énoncer, une adaptation du système est nécessaire. Prendre l’année N-1 en compte permettrait de tenir compte de changements récents pour la famille : recomposition, décès, maladie, etc. Il faudrait également que la date limite de dépôt de dossier fixée au 30 avril pour l’année universitaire suivante puisse être repoussée après la publication début juillet des barèmes d’attribution des bourses, pour permettre à tous les étudiants remplissant ces critères de déposer une demande. L’autre problématique, qui met des étudiants en grande difficulté financière, c’est le versement tardif de la quatrième mensualité de la bourse. Alors que le premier versement intervient désormais en septembre, le quatrième, prévu en décembre, n’intervient jamais avant le 15 janvier. Enfin, les bourses au mérite ne sont actuellement attribuées qu’à la triple condition de bénéficier d’une bourse sociale, d’une mention très bien au bac et d’avoir enchaîné des études supérieures directement après le bac. L’une de nos recommandations vise à inclure les bacheliers qui ne débutent pas leurs études immédiatement après le bac ainsi que ceux qui deviennent boursiers après la première année.

Pensez-vous que ces préconisations seront suivies d’effets ?
Nous avons présenté le rapport à Valérie Pécresse le 7 juin dernier. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche , qui a déjà beaucoup œuvré dans ce domaine, est consciente de la nécessité de poursuivre le travail en ce sens. Elle a d’ailleurs décidé de mettre en place un groupe de travail pour améliorer le dispositif des bourses de l’enseignement supérieur. Nous devons faire un point en juillet afin d’être bien prêts pour la rentrée.

Propos recueillis par Isabelle Maradan

22.06.10  

De plus en plus de réclamations venant des usagers

Les réclamations des usagers, parents d’élèves, étudiants, constituent désormais près des deux tiers des demandes traitées par le médiateur de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. Elles représentent près de 4500 dossiers. Et 40% d’entre elles portent sur des questions de scolarité, d’inscription, d’orientation et d’affectation durant le parcours scolaire ou universitaire. Un quart de ces demandes concernent les examens et concours. 17% interrogent la vie quotidienne scolaire et universitaire et essentiellement des problèmes relationnels ou de disciplines. Les questions financières ne sont pas en reste, puisqu’elles représentent 11% des réclamations. Des problématiques largement présentes dans les demandes des étudiants (lire l’interview de Monique Sassier ci-dessus). A noter : une hausse de 31% des réclamations adressées aux médiateurs par des étudiants en 2009. 


I.M.

LIRE AUSSI :

> Les questions liées à la santé des personnels sont à l’honneur dans le rapport 2009 du médiateur de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur présenté mardi 22 juin 2010. Interview de Monique Sassier sur Educpros.fr.

> La rubrique du médiateur sur letudiant.fr : Problèmes d’inscription, d’examen, de discipline, de bourse… Tout élève ou étudiant peut être confronté à un litige avec l’Administration. En partenariat avec le médiateur de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, l’Etudiant vous permet de comprendre, grâce à des cas réels, comment cette institution peut vous aider, concrètement.

 > Consulter le rapport 2009 du médiateur de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur.