Baisse de l'APL : sur Twitter ou via une pétition, les étudiants montent au créneau

Par Étienne Gless, publié le 06 Septembre 2017
4 min

La proposition d'Emmanuel Macron de diminuer les loyers de 5 € pour compenser la baisse de l'APL suscite des commentaires sarcastiques sur Twitter. Au-delà des moqueries, des étudiants en master ont lancé une pétition en ligne qui recueille déjà près 75.000 signatures.

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. L'annonce en juillet 2017 de la diminution de 5 € de l'APL (aide personnalisée au logement) dont bénéficient, entre autres, des dizaines de milliers d'étudiants avait choqué beaucoup de jeunes. Mardi 5 septembre, pour compenser cette baisse décidée pour la fin de l'année, Emmanuel Macron a appelé "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 € par mois".

Sur Twitter, rares sont ceux qui, à l'instar de Lucas, étudiant en droit, défendent le chef de l'État et croient que son exhortation puisse être suivie d'effets…

Le plus souvent ce sont le scepticisme, l'indignation et la moquerie qui prévalent. Océane doute ainsi que l'appel du plus haut personnage de l'État puisse être entendu et mis en œuvre par les propriétaires :

L'appel à la baisse de 5 € des loyers, Mimille préfère en rire car, en rentrant de vacances, son loyer a augmenté :

Karelle, quant à elle, doute que le chef de l'État ait la moindre autorité sur les propriétaires de logements. Elle annonce ironiquement qu'elle va demander dès demain à son propriétaire de baisser son loyer puisque qu'Emmanuel Macron le demande !

AdAugusta, qui se présente comme un "futur ex-étudiant", se propose d'envoyer à son propriétaire un chèque de loyer réduit de 5 €, et demande à Emmanuel Macron de lui fournir un justicatif :

Capitaine Flemme, étudiant à Paris 1, ironise lui aussi gentiment sur sa prochaine quittance de loyer diminuée de 5 € grâce à l'appel du président :

De son côté, un étudiant créatif, Rasheed, a imaginé un billet de 5 € à l'effigie d'Emmanuel Macron pour compenser sa baisse d'APL et payer son loyer :

Une pétition contre le "Robin des Rois"

Maxime, étudiant en sciences politiques à Paris 1 et collaborateur parlementaire à l'Assemblée nationale, préfère l'action aux commentaires. Avec Clément, un autre étudiant en master, ces "#RobinsDesAPL" ont lancé une pétition contre la baisse des APL sur le site Change.org. Celle-ci a déjà recueilli près de 75.000 signatures. Le but : protester contre Emmanuel Macron, qualifié de "Robin des Rois".

Articles les plus lus

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !