1. Passeport mobilité, bourse Erasmus… : les aides à la mobilité étudiante
Décryptage

Passeport mobilité, bourse Erasmus… : les aides à la mobilité étudiante

Envoyer cet article à un ami
Il existe des aides pour financer vos études à l'étranger. // © HappyAlex / Fotolia
Il existe des aides pour financer vos études à l'étranger. // © HappyAlex / Fotolia

L’argent pourrait être un frein à vos études ? De nombreuses solutions existent pour vous aider. Tour d’horizon.

Vous souhaitez passer six mois ou plus à l'étranger ? Voici les aides auxquelles vous êtes susceptible d'avoir droit.

L'aide à la mobilité internationale

L'aide à la mobilité internationale vous concerne si vous êtes boursier et que vous souhaitez suivre une formation supérieure à l'étranger dans le cadre d'un programme d'échanges ou effectuer un stage international. Cette formation ou ce stage doit s'inscrire dans le cadre de votre cursus d'études.

Elle se présente sous la forme d'une aide complémentaire à la bourse sur critères sociaux, pour les étudiants qui en sont bénéficiaires. Le montant de l'aide est de 400 € par mois et elle est versée pour les séjours de 2 mois minimum et de 9 mois consécutifs maximum (votre séjour peut être plus long, mais vous ne percevrez plus l'aide au-delà de 9 mois).

C'est l'établissement d'enseignement supérieur dont vous dépendez qui attribue les aides à la mobilité et procède à leur paiement (et non pas le Crous). Seuls les établissements d'enseignement supérieur relevant de la procédure de contractualisation avec le ministère de l'Enseignement supérieur peuvent attribuer des aides à la mobilité internationale.

Le passeport mobilité

Il ouvre droit à un billet aller-retour par année universitaire pour les étudiants de moins de 26 ans originaires d'outre-mer (les Dom, Saint-Martin et Saint-Barthélémy) qui suivent, en métropole, en outre-mer ou dans certains pays de l'Union européenne (selon les formations suivies), des études inexistantes ou saturées dans leur département d'origine. Le billet est pris en charge à 100 % si vous êtes boursier. Si vous ne l'êtes pas, il peut l'être à 50 % sous condition de ressources. Renseignements : Agence de l'Outre-mer pour la mobilité.

L'allocation Erasmus+

D’un montant variable selon votre destination (de 150 à 450 € par mois), l'allocation Erasmus+ constitue une participation aux frais lorsque l’étudiant part dans une université européenne dans le cadre de ce programme de l'Union européenne. Renseignements disponibles au service international de votre établissement, au moins 6 mois avant la date prévue de votre départ. Lire aussi notre dossier Budget : comment financer ses études à l'étranger.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Passeport mobilité, bourse Erasmus… : les aides à la mobilité étudiante Demandes de bourses : bien remplir son dossier social étudiant (DSE)