1. Bourses étudiantes : voyez plus loin que le CROUS !
Boîte à outils

Bourses étudiantes : voyez plus loin que le CROUS !

Envoyer cet article à un ami
Si vous cherchez une bourse étudiante, pensez à contacter des fondations, les collectivités sans oublier votre établissement ! // © plainpicture/Elektrons 08
Si vous cherchez une bourse étudiante, pensez à contacter des fondations, les collectivités sans oublier votre établissement ! // © plainpicture/Elektrons 08

Comme chaque année, la rentrée est une source de dépenses importante pour les étudiants, que ce soit en matière de logement, de santé et surtout de scolarité. Si la majorité d'entre vous pensez à faire votre demande de bourse au CROUS, sachez qu'il existent d'autres aides financières tout aussi utiles à votre porte-monnaie.

2.285 €, c'est le montant que les étudiants devraient dépenser pour la rentrée 2019 selon les enquêtes de la FAGE et l'UNEF, les deux organisations étudiantes. En dehors des bourses du ministère de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, d'autres aides sont accessibles aux étudiants selon la formation que vous avez choisie. Un conseil : renseignez-vous le plus tôt possible car toutes ne sont pas cumulables entre elles.

Lire aussi : Rentrée étudiante : ce que vous ne devez pas oublier

Les bourses des fondations

La Fondation de France met à disposition un moteur de recherche en ligne qui permet aux jeunes de trouver la bourse qui correspond à leur profil et leur projet. Parmi la centaine de fondations recensées sur ce site (non exhaustif), on peut citer celle de la fondation Vallet destinée aux étudiants en écoles d’art ou encore la fondation Jacques Lambert, qui cible les étudiants aux ressources financières modestes dans les écoles de commerce.

La fondation Georges Besse attribue des bourses à des étudiants français ou étrangers, scolarisés en France, suivant des études supérieures (université, classe préparatoire, DUT, BTS ou école d'ingénieurs) et aspirant à devenir ingénieur. La demande d'un dossier de candidature se fait à partir de janvier (jusqu’à mars) via le site Internet de la fondation.

D'autres fondations sont spécialisées dans les métiers de la finance et de la gestion comme la fondation DFCG ou dans les métiers du numérique comme la fondation Factory, d'autres pour les étudiants en IUT telle que la fondation nationale IUT ou pour les étudiants en école d'architecture avec la fondation Rémy Butler. Plusieurs bourses sont également dédiées aux apprentis artisans (Fondation Garance) ainsi qu'à ceux qui souhaitent partir à l'étranger (Fondation Pierre Ledoux).

Lire aussi : Budget : combien va vous coûter la rentrée étudiante 2019 ?

Une aide pour les étudiants aspirant à la fonction publique

L’allocation pour la diversité dans la fonction publique est destinée à soutenir financièrement des étudiants préparant un ou plusieurs concours de la fonction publique comme l'IPAG ou le CFAG. L’attribution dépend des résultats scolaires, de l'éloignement géographique du candidat et de ses revenus ou ceux de sa famille (inférieurs à 33.100 € brut).

Chaque région a un nombre limité de places à attribuer. Les demandes se font directement via une procédure en ligne. Pour l'année 2019, elles se déroulent jusqu'au 15 septembre. L’aide est de 2.000 € versée en deux fois, en septembre et en février.

Allez voir votre établissement, votre ville, votre département, votre région

Les aides financières accordées aux étudiants ne sont pas forcément très visibles… Sachez par exemple que certaines écoles d’art privées accordent des bourses pour les étudiants à faibles ressources, ou que des établissements proposent des aides particulières. C'est le cas des écoles de commerce du groupe ESC Clermont ou celles du groupe IONIS. Le lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine soutient également ses étudiants en classe prépa.

Lire aussi : Bac : votre mention peut vous faire gagner des sous

Enfin, votre ville, votre département ou votre région peuvent aussi avoir des aides pour les étudiants. L’Île-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes accordent par exemple une prime pour les bacheliers mention très bien inscrits dans l'enseignement supérieur et boursiers. Ce coup de pouce financier varie de 200 à 1.000 €. Les Pays de la Loire soutiennent financièrement quatre ou cinq étudiants pour les aider à mener leurs projets à bien grâce à la fondation Afone. Alors, à vous de mener vos recherches !