Les jeunes bénéficiaires des APL toucheront bien une aide exceptionnelle, sauf les étudiants non boursiers

Par Thibaut Cojean, publié le 19 Octobre 2020
2 min

Aides exceptionnelles, épisode 3. Annoncée mercredi puis annulée jeudi, l’aide de 150 euros pour les bénéficiaires des APL de moins de 25 ans a été réintroduite dimanche, mais pas pour les non boursiers.

Touchera, touchera pas ? Dimanche 19 octobre, le gouvernement a de nouveau changé d’avis concernant l’aide exceptionnelle accordée aux jeunes bénéficiaires de l’APL en raison de la crise sanitaire : ils vont bien recevoir 150 euros d’ici la fin de l’année, mais pas tous.

C’est le Premier ministre, Jean Castex, qui a annoncé ce nouveau rétropédalage dans un tweet : "Les 400.000 jeunes qui perçoivent les APL et les étudiants boursiers toucheront une prime de 150 €."

1,1 million de jeunes toucheront l'aide

En plus des 700.000 étudiants boursiers, l'aide de 150 euros "sera versée aux jeunes de moins de 25 ans, hors étudiants, qui bénéficient des APL", précisent à l'Etudiant les services du Premier ministre, lundi. Au total, 1,1 million de jeunes toucheront cette aide. Matignon explique que "les aides se concentrent sur les étudiants boursiers car ce sont les plus précaires".

Ces dernières informations s'ajoutent aux imprécisions et aux rebondissements de ces derniers jours. Mercredi 14 octobre, Emmanuel Macron avait en effet annoncé qu’une aide exceptionnelle de 150 euros serait versée à tous les bénéficiaires des APL, avant d’être contredit dès le lendemain par l’entourage de son Premier ministre, qui est donc-lui-même revenu sur ses propos ce dimanche.

Articles les plus lus

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !