Apprendre le Code de la route I Comment être efficace ?

publié le 18 Janvier 2021
7 min

Comme beaucoup de jeunes, vous avez choisi de passer le Code de la route en candidat libre ? Vous avez fait le bon choix, il n’a jamais été aussi facile de s’inscrire au permis sur le site de l’ANTS et de réviser en ligne. Mais vous ne savez pas par où commencer pour apprendre le Code et vous n’avez pas envie d’y passer des mois… Suivez notre guide étape par étape pour être le plus efficace possible !

Au sommaire :

1. Apprendre le Code : identifiez les notions essentielles
2. S’entraîner aux séries de Code régulièrement
3. Repérez les indices déterminants des nouvelles questions du Code

1. Apprendre le Code : identifiez les notions essentielles

Les 40 questions de l’examen vérifient votre compréhension des 10 thèmes du Code de la route et de leur application. Commencez donc par découvrir les principales règles de sécurité routière. Commencez donc par découvrir les principales règles de sécurité routière en parcourant les cours par thème et en portant une attention particulière aux notions essentielles suivantes :

  • La circulation routière : signalisation, croisements, limitations de vitesse, priorité.
  • Le conducteur : les distances de freinage, de réaction et de sécurité.
  • La route : les règles de conduite sur autoroute, les zones dangereuses.
  • Les autres usagers : les gestes à adopter pour protéger les piétons et les 2 roues.
  • Les notions diverses : les infractions et les sanctions principales (alcool, vitesse, etc.).
  • Les premiers secours : les gestes à adopter en cas d’accident.
  • Prendre et quitter son véhicule : les précautions à prendre.
  • La mécanique et les équipements : le fonctionnement d’une voiture et ses équipements.
  • La sécurité du passager et du véhicule : attacher les enfants et les aides à la conduite.
  • L’environnement : la conduite écoresponsable.

Pour réviser ces thèmes, vous avez 2 solutions : acheter le livre de Code Rousseau ou apprendre le Code en ligne gratuitement. Il existe de nombreuses plateformes d’apprentissage sur le web. Choisissez une offre complète qui a fait ses preuves. Vous devez pouvoir y réviser les cours, vous entraîner dans les conditions d’examen et suivre votre progression.

Optez pour l’offre d’accès de 7 jours gratuit à la plateforme Codedelaroute.io si vous voulez tester l’ensemble de ses fonctionnalités : les cours par thématique, les séries d’entraînement, les examens blancs, le suivi personnalisé et l’application mobile pour réviser où et quand vous voulez.

Lorsque vous commencez à vous entraîner aux séries de Code, vous allez vite repérer les notions des thèmes les plus testées. Concentrez vos révisions sur ces points.

Faites quelques fiches de révision « notions à connaître absolument ». Notez par exemple le mode de calcul des distances de sécurité, de réaction et de freinage ou les sanctions (amendes, retrait de points, etc.) pour les principales infractions au Code.

Complétez vos fiches au fur et à mesure de vos séries d’examens lorsque vous êtes face à de nouvelles questions. Pas besoin de faire de belles fiches, l’idée est de retrouver rapidement les informations à connaître sans avoir à reprendre tous vos cours de Code.

2. S’entraîner aux séries de Code régulièrement

Le seul moyen d’assimiler rapidement les règles du Code de la route est de s’entraîner à des séries de tests conformes à l’ETG, chaque jour.

Vous devez vous immerger pour devenir familier avec la logique des questions et des réponses que l’on attend de vous. Vous apprendrez à « parler le langage du Code ».

Nombreux sont ceux qui ne réalisent que quelques séries par semaines en auto-école et stagnent à 10/15 fautes pendant des mois. Si vous travaillez votre Code chaque jour, vous pouvez passer en dessous des 5 fautes en quelques semaines seulement, voir quelques jours pour les plus déterminés.

Réalisez des examens blancs avec une limite de temps pour vous entraîner dans les conditions de l’examen, mais ne faites surtout pas l’impasse sur la correction à la fin des 40 questions. Il ne sert à rien d’enchainer les séries de tests si vous n’en apprenez rien.

Prenez tout le temps nécessaire pour comprendre vos erreurs. Ne passez pas à autre chose tant que vous n’avez pas compris pourquoi vous avez choisi la mauvaise réponse. C’est le seul moyen de progresser rapidement.

Soyez particulièrement attentif à vos points faibles, ce que vous ne voyez pas, que vous confondez ou que vous oubliez souvent de prendre en compte. Faites-en une check-list rapide :

• N’oublie pas de regarder le rétroviseur intérieur !
• N’oublie pas de prendre en compte les conditions météo !
• Etc.

3. Repérez les indices déterminants des nouvelles questions du Code

Après la réforme du Code de 2016, beaucoup de nouvelles questions pièges ont été introduites. Mais, une fois que vous avez appris à repérer l’ensemble des indices qui vous sont donnés, il n’existe pas réellement de pièges.

Observez bien tout ce qui se passe sur la photo ou la vidéo pendant vos entraînements. L’objectif est d’apprendre à repérer de plus en plus vite les indices déterminants dans votre prise de décision :

• Identifiez la signalisation routière (panneaux et marquage au sol) qui s’applique à votre véhicule pour déterminer les règles à appliquer

Le type de route, une ligne continue, un feu qui passe à l’orange, un panneau d’interdiction de stationner, une limitation de vitesse, un panneau de priorité à droite, etc.

• Observez les 3 rétroviseurs (intérieur et extérieurs) et l’environnement du véhicule pour repérer la présence d’éléments perturbateurs

Un piéton un peu plus loin devant vous, des enfants jouent au ballon sur le trottoir, une voiture est sur le point de vous dépasser, une voiture vous suit de près à l’arrière, une ambulance arrive en face…

• Anticipez les actions possibles de ces usagers pour prendre les précautions nécessaires

Le piéton va-t-il s’engager sur le passage piéton ? Y a-t-il une chance que les enfants descendent du trottoir si le ballon leur échappe, l’ambulance va-t-elle passer au feu rouge ? Vous devrez ralentir si c’est ce que la photo suggère.

• Prenez en compte les conditions pour adapter votre conduite

Est-ce qu’il pleut ? Y a-t-il du brouillard ? Je roule de nuit ? Ai-je une bonne visibilité ?

• Vérifiez l’intérieur de la voiture et assurez-vous que tout est conforme

Y a-t-il un voyant orange ou rouge allumé sur votre tableau de bord ? Transportez-vous des enfants, sont-ils attachés ? Voyez-vous votre compteur de vitesse, respectez-vous la limite ?

Le piéton va-t-il s’engager sur le passage piéton ? Y a-t-il une chance que les enfants descendent du trottoir si le ballon leur échappe, l’ambulance va-t-elle passer au feu rouge ? Vous devrez ralentir si c’est ce que la photo suggère.

Votre plan d’action en bref

  • Lire une première fois les thématiques du Code.
  • S’entraîner tous les jours !Réviser les notions qui reviennent le plus souvent dans les examens blancs.
  • Faire des fiches sur les notions à retenir par cœur.
  • Analyser toutes mes erreurs.
  • Apprendre à identifier rapidement les éléments essentiels de la situation et les indices déterminants.
  • Identifier mes points faibles et en faire une check-list pour rappel.

Suivez ces conseils et vous commencerez la conduite en un rien de temps ! Vous pouvez me croire, c’est la méthode que j’ai utilisée pour avoir mon Code en quelques semaines du 1er coup et avec 0 faute !

Articles les plus lus

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !